Rounhaa - GRIS TANGER Lyrics

Paroles Originale de la Chanson “GRIS TANGER par Rounhaa”

[Couplet unique]
J’sais pas toi mais moi j’ai un espoir
Qu’un jour on gagne, qu’un jour on s’en sorte ou j’sais pas quoi
J’ai vu ton nez pousser, me dis pas qu’c’est pas toi
Viens on s’aime, j’veux pas qu’les gosses aillent chez maman ou chez papa
Ça fait longtemps qu’je doute, que j’ai pas vu ma mère
Maman j’arrive, t’inquiètes, c’est juste long d’nager dans sa merde
Ma jeunesse dans l’étreinte, dans les bus, dans les trains
T’as cru que j’étais un gosse mais j’ai dû grandir avant d’en être un
Ma jeunesse dans la haine, dans les peurs, dans les craintes
J’croise un petit qui fait que se plaindre, j’lui dis : “Tais-toi et grimpe”
J’lui dis : “Crois en toi, écris toujours des sons
Crois en toi mais sois sûr qu’t’as pas toujours raison”
J’ai trop mal à la tête, j’retourne pas à la ruche
J’ai dormi à la rue, j’ai dormi à La Mecque
J’ai trop mal à la tête, putain, j’retourne pas à la ruche
J’ai dormi à la rue, j’ai dormi à La Mecque
Comprends ma peine immense, ma vie de galérien
Y a trop d’vautours maintenant qu’j’vaux tout, à l’époque j’valais rien
Un peu avant tout ça, j’apprends la haine au bled
Des coups d’pieds, des coups d’balais de mes profs de Coran
Ne me fais pas mentir, laisse ton seum dans l’vent
C’est pas ma religion, c’est juste des adultes qui tapent des enfants
Mes parents impuissants qui se sont fait avoir
Avec tout ça, comme un aveugle, l’Islam n’a rien à voir
Quand j’suis rentré, j’étais bien, même devant les cafards
Mais j’ai eu des envies spéciales comme celles de Jaafar
J’ai fracassé du monde, j’ai pas été avare
Mais j’avoue, tellement j’me sentais seul, j’ai été bavard
Mon cœur en éruption, j’fais pas de réductions
J’ai vu comment tu kiffais les sons, j’ai fait des déductions
J’pensais qu’c’était ma vie, en fait nan
Ma vie c’est ma famille, c’est pas l’argent ou les beaux vêtements
C’est pas fini du tout, c’est toujours compliqué
Devant l’miroir mon reflet ment, au cœur j’ai trop de revêtement
J’ai appris plein de choses, la vie s’ouvre en cri
C’est pas blanc, c’est pas noir, c’est très souvent gris

Was this article helpful?