PAROLES

[Refrain]
L’espoir est mort hier soir, à minuit (Ouais)
Y’avait personne pour le réanimer (Non)
À chaque fois qu’j’ai pensé qu’tout allait mieux (Ouais)
J’me suis fait baiser lumière allumée (Ouais)
Est-ce que j’vais devoir marcher calibré (Calibré, ouais)
Pour préserver l’honneur de ma lignée ? (Ma lignée, ouais)
Beaucoup d’connaissances, très peu d’alliés (D’alliés, non)
Manipulé comme sur un damier (Ouais)

[Couplet 1]
J’regarde plus les infos, j’préfère être imbécile heureux qu’être conscient dépressif
Quand l’taux d’audience s’épaissit, l’taux d’humanité rétrécit
IA, nos viеs sont gérées par des robots
Si tout plante sans prévеnir, la barbarie va battre des records
Chaque géné’ est bien pire que celle qui l’a précédé
La pudeur était en fin d’vie, là, j’crois qu’elle est décédée
J’ai peur pour mes filles, j’veux pas qu’elles prennent n’importe qui comme modèle
J’veux pas qu’on leur fasse croire qu’être dans la provoque, c’est bien, c’est moderne (C’est bien, c’est moderne)
Et j’ai peur de c’que j’mets dans leur assiette
De ceux qui mettent « bio » sur leurs produits juste pour qu’on leur achète
Quarante ans : ça meurt de cancer, ça fait des AVC
Ça s’branche à des sondes urinaires pour se vider la vessie
C’est parce qu’on bouffe et qu’on respire de la merde
Surconsomme et continue d’enrichir ceux qui nous la mettent
Parce que ceux qui peuvent y faire quelque chose se font graisser la patte
Parce que celui qu’ose ouvrir sa gueule, ils vont s’empresser d’l’abattre (S’empresser d’l’abattre)

[Refrain]
L’espoir est mort hier soir, à minuit (Ouais)
Y’avait personne pour le réanimer (Non)
À chaque fois qu’j’ai pensé qu’tout allait mieux (Ouais)
J’me suis fait baiser lumière allumée (Ouais)
Est-ce que j’vais devoir marcher calibré (Calibré, ouais)
Pour préserver l’honneur de ma lignée ? (Ma lignée, ouais)
Beaucoup d’connaissances, très peu d’alliés (D’alliés, non)
Manipulé comme sur un damier

[Couplet 2]
Est-ce qu’on peut s’interroger sur la valeur d’un combattant
Dans un monde où, la guerre, c’est appuyer sur des boutons ?
Est-ce qu’on peut s’interroger sur les missions humanitaires
Quand on sait c’qu’les gens feraient pour des profits monétaires ?
Est-ce qu’on doit s’interroger sur l’influence des réseaux
Quand une gamine va s’faire opérer puis qu’elle parle de ses raisons ?
Quand la recherche de la beauté devient comme un cercle vicieux
Qu’une nouvelle imperfection ressort à chaque intervention
Sur l’argent, est-ce qu’il fait vraiment l’bonheur ? Si vraiment
Les millions suffisaient, bah les riches se suicideraient pas
Sur le pouvoir et la façon dont il change ceux qui le possèdent
T’en verras beaucoup rejoindre les causes auxquelles ils s’opposaient
Ils ont pas fini d’nous la mettre
Parce qu’ils décident de c’qu’on doit penser ou de c’qu’on doit être
Parce que ceux qui peuvent y faire quelque chose se font graisser la patte
Parce que celui qu’ose ouvrir sa gueule, ils vont s’empresser d’l’abattre (S’empresser d’l’abattre)

[Refrain]
L’espoir est mort hier soir, à minuit (Ouais)
Y’avait personne pour le réanimer (Non)
À chaque fois qu’j’ai pensé qu’tout allait mieux (Ouais)
J’me suis fait baiser lumière allumée (Ouais)
Est-ce que j’vais devoir marcher calibré (Calibré, ouais)
Pour préserver l’honneur de ma lignée ? (Ma lignée, ouais)
Beaucoup d’connaissances, très peu d’alliés (D’alliés, non)
Manipulé comme sur un damier

PARTAGER

PUBLICITE