Maes - Avenue Montaigne (Paroles) — Maes Lyrics

PAROLES

J’espère que demain sera meilleur qu’hier, j’suis comme un loup dans sa tanière
On fait du biff, ça date pas d’hier, t’es pas solide comme ta carrière
Comme un latino, j’ai barillet, t’es à l’ancienne comme les Carrera
Millions d’euros en billets violets et tu m’verras plus dans les médias
Toi, t’étais où, quand j’étais pas demandé ? J’regarde mon pénave, dessus j’ai trente appels manqués
J’mets en chaleur tes bitches, Maes n’a pas le temps
Y’a les baqueux en vil-ci, j’ai mis le pu sur le toit

J’m’en bats les couilles d’la taille, du tour d’ton bras, j’ai mon 9 milli’ dans tous les cas
Toi et moi, c’est pas l’même délire, toi et moi, pas les mêmes délits

Ils ont pris mon temps, argent comptant, Avenue Montaigne, ils voient plus mon teint
Ils ont pris mon temps, argent comptant, Avenue Montaigne, ‘voient plus mon teint
Faut des lovés, qu’on s’barre de là, faut des lovés, qu’on s’barre de là
Marrakech, Dubaï, Marbella, faut des lovés, qu’on s’barre de là
Faut des lovés, qu’on s’barre de là, faut les lovés, qu’on s’barre de là
Parlons euros, dirhams, pesos, billets, vite, qu’on s’barre de là

Kilo est prêt pour ient-cli et ma che-po se remplit
Kilo est prêt pour ient-cli et ma che-po se remplit

J’te calcule pas comme la publicité, les Derniers Salop’ sont plébiscités
Si tu fais l’con, faudra pas regretter, si la balle sort, elle va pas te rater
J’entends qu’des pan-pan-pan depuis qu’j’suis tit-pe, sale pédé
Tu veux te comparer à moi, t’as pas l’quart d’mon CV

J’m’en bats les couilles d’la taille, du tour d’ton bras, j’ai mon 9 milli’ dans tous les cas
Toi et moi, c’est pas l’même délire, toi et moi, pas les mêmes délits

Ils ont pris mon temps, argent comptant, Avenue Montaigne, ils voient plus mon teint
Ils ont pris mon temps, argent comptant, Avenue Montaigne, ‘voient plus mon teint
Faut des lovés, qu’on s’barre de là, faut des lovés, qu’on s’barre de là
Marrakech, Dubaï, Marbella, faut des lovés, qu’on s’barre de là
Faut des lovés, qu’on s’barre de là, faut des lovés, qu’on s’barre de là
Parlons euros, dirhams, pesos, billets, vite, qu’on s’barre de là

Ils ont pris mon temps, ils ont pris mon temps
Ils ont pris mon temps, ils ont pris mon temps
Ils ont pris mon temps, ils ont pris mon temps
Ils ont pris mon temps, ils ont pris mon temps
Benjay

PARTAGER

PUBLICITE

VIDEO