PAROLES

J’suis de la ville sa mère (ouais ouais)
Tu sais très bien c’qu’on y fait
J’veux pas t’faire de dessin (ouais ouais)
C’est mieux dehors c’était pour l’bénèf
Dans l’crime j’oublie ma vie d’artiste

J’fais mes bails en “tac-tac” et j’redeviens une star
Beaucoup s’demandent pourquoi j’suis peu actif
Vous l’saurez plus tard, j’reviens remplir les stades (remplir les stades)
Personne sait c’que j’fais (ouais ouais)
Toujours dans la ville (ouais ouais)
Le lendemain en concert (ouais ouais)
Et j’adore cette vie

Parce que j’aime cette vie d’banlieusard
Et ça changera jamais
Et ça changera jamais
Et ça changera jamais
Ja-jamais
Toujours dans l’hall, toujours dans l’hall
Toujours dans l’hall hall (et ça changera jamais)

Toujours dans l’hall, toujours dans l’hall (et ça changera jamais)

Tout c’que j’voulais avant
Maint’nant je l’ai je n’le veux plus
A force de trainer bas (ouais ouais)
La rue aurait pu gâcher ma vie
Aujourd’hui c’est elle
J’fais danser la France
J’regarde vers la foule
J’peux sentir toutes mes dents
Mais j’aurais pu y rester
Faire pleurer ma mère et finir à Bois d’Arcy
Ouah ouah
Ouah ouah
Ouah ouah
Ouah ouah
Ouah ouah
Ouah ouah

Parce que j’aime cette vie d’banlieusard
Et ça changera jamais (et ça changera jamais)
Et ça changera jamais (et ça changera jamais)
Et ça changera jamais (et ça changera jamais)
Ja-jamais
Toujours dans l’hall, toujours dans l’hall
Toujours dans l’hall hall (et ça changera jamais)
Toujours dans l’hall, toujours dans l’hall (et ça changera jamais)
Ouah ouah
(Wait Tomy
Let me fold that for you)
Et ça changera jamais
Ouah ouah
Ouah ouah
Et ça changera jamais

PARTAGER