Booska 77 Lyrics - Djadja & Dinaz — Paroles de Chansons

PAROLES

[Intro : Djadja]
J’trouves des mélodies, me dis pas qu’c’est d’la chance
Depuis tout petit, j’m’enferme dans ma chambre
J’écris des textes, j’trouves des mélodies

[Couplet 1 : Djadja]
Et j’ai les nerfs depuis tout petit, j’m’enferme dans ma chambre
J’écris des textes, j’trouves des mélodies, me dis pas qu’c’est d’la chance (d’la chance)
Tu vois qu’le bon côté, faut prendre les choses dans l’fond
Des fois, j’touchе le fond, j’parle avec mon plafond mais j’suis pas fou (mais j’suis pas fou)
Faut fairе le tri entre ami et ennemi, T-Max ou deux et demi, j’prends les deux si j’ai l’envie
J’suis en gamos, hier, j’attendais l’44, on est les mêmes, Clio ou A45
Ça fait longtemps qu’mon cœur est en quarantaine, j’veux être riche et dans le din avant la quarantaine
On n’est pas con, j’l’ai cramé ton baratin, solo, j’fais les comptes mais tu sais qu’j’suis pas radin

[Refrain : Djadja]
Et j’veux m’en aller avec la famille
J’étais affamé, sur l’allée, j’vendais pas d’la farine et tu l’sais
Même quand c’est la merde, on crie jamais famine
Là, j’ai pris des sous, des péchés, j’ai perdu des amis
J’voulais m’en aller, m’en aller avec la famille
J’étais affamé, sur l’allée, j’vendais pas d’la farine et tu l’sais
Même quand c’est la merde, on crie jamais famine
Là, j’ai pris des sous, des péchés, j’ai perdu des amis

[Couplet 2 : Dinaz]
J’ai mon automatique, mon 4Matic fait pas l’compte aux rappeurs
Bientôt, j’vais partir, j’veux m’en sortir mais ici, trop d’acteurs
Garde les pour toi tes commentaires, on sait très bien comment faut t’faire
Le frérot a prit 6 ans fermes, imprévisible comme une panthère
J’suis rancunier, la liste est longue, j’ai pas besoin d’toi pour faire mes ronds
J’me suis fait seul dans la zone, j’ai toujours respecté l’daron
T’as l’apparence mais pas les couilles, t’as un calibre, t’as pas les douilles
T’as un truc, dis-le moi direct et puis, salam aleykoum
Y a des trucs impardonnables, ces bâtards m’rendent paranoïaque
J’étais p’tit, j’avais la niaque, re-pu coupée à l’ammoniaque
Tu critiques, tu bouges la tête, arrête, tu manges les restes
J’suis serein dans ma tess, j’ai pas retourné ma veste (retourné ma veste)

[Outro : Dinaz]
À mon égard, d’vant l’OPJ, toujours nié
J’suis trop resté dans l’ombre pendant qu’les autres brillaient
Vas-y, retourne tes cartes, t’façon, toi, j’t’ai grillé
Mon frère, y a plus d’ennemis, plus beaucoup d’alliés
À mon égard, d’vant l’OPJ, toujours nié
J’suis trop resté dans l’ombre pendant qu’les autres brillaient
Vas-y, retourne tes cartes, t’façon, toi, j’t’ai grillé
Mon frère, y a plus d’ennemis, plus beaucoup d’alliés

PARTAGER

PUBLICITE