BX capitale 4 Lyrics - Yanso feat. Frenetik — Paroles de Chansons

PAROLES

[Intro : Frenetik]
[Ryzer ?] on the track
C’est noir
C’est noir
Pas d’panique, Yanso, Frenetik, ça vient des quartiers d’BX ACP
Toujours les mêmes histoires, jamais les mêmes versions, toujours les mêmes mensonges
J’ai prié pour qu’le ciel me guide et qu’mes ennemis se révèlent en un songe (un seul)
Sur le terrain comme Haaland, j’suis un vaillant comme maman

[Couplet 1 : Yanso]
Moi et le bénéfice, c’est comme pèrе et fils, on va t’enterrеr vite, il appellera son père pour la paix (pour la paix)
Carré VIP est rempli, c’est qu’l’enfer est vide, eh, eh, eh, eh
Des larmes de sang sous les Dior, j’fais qu’les baiser d’puis qu’j’suis mineur (dis-leur, salope)
Joue les bandits, tu dis “salam”, l’Ange de la mort dans la demi-heure
Tu mets des couteaux dans l’dos comme Nabilla, on t’met dans la cave, on va t’piquer, on trinque
Elle sait pas sucer, elle veut la vie d’Cléopâtre, elle a zéro fesse, on veut pas d’ton 04
Marocain, Bruxellois, ça c’est la génétique, j’lui mets des doigts, j’lui mettrais pas l’anneau
Eux, ils sont bons qu’à jalouser, qu’à faire des piques, le corps du rap découpé dans sac hermétique (ouh, ouh)

[Pont : Yanso]
Oh non, ramène pas ta sale gueule dans ma ville
Tu vas t’faire chasser comme La Villardière, gros
Il est rempli d’colle pour les vider, ça date pas d’hier
Ouh, ouh

[Refrain : Frenetik]
BX, capitale, tellement d’hypocrites
Laisse-les parler dans notre dos, laisse-les en profiter (dos, laisse-les en profiter)
Dans nos têtes, on est trop niqués, même les tits-pe sont broliqués
BX, capitale, tellement d’hypocrites
Laisse-les parler dans notre dos, laisse-les en profiter (dos, laisse-les en profiter)
Dans nos têtes, on est trop niqués, même les tits-pe sont broliqués

[Couplet 2 : Frenetik]
Eh, je crois en Dieu, je crois au destin mais je n’pourrais jamais croire en eux (croire en eux)
Ils m’ont dit qu’j’étais mauvais quand j’ai commencé à m’comporter comme eux (ces chiens)
Renoi massif comme Francis Nganou, trop pensif dans l’hall, tu bloques, j’rallume un canon
Elengi Ya Tra’, ils veulent tous faire comme nous, en deux-deux comme Zizou, j’reviens crever l’ballon (hein)
Quand l’argent appelle, je dis pas “non”, au poste, je dis pas d’nom (shoo)
D’la stup’ et mes couilles dans l’pantalon (toujours)
Toujours à la hauteur donc elles viennent me voir en talons (ces salopes)
Des rebeus, des renois, des Albanais lucides, chargeur est plein et le cœur est translucide (Elengi Ya Tra’)
Si j’leur raconte ma vie, ils diront qu’c’est du suicide
Dix-neuf communes, zéro défaite, Elengi Ya Trafic, bienvenue à Bruxelles (bienvenue à Bruxelles)
C’est chaud (c’est chaud) si t’as pas l’étoffe, fais demi-tour (demi-tour)
Brigand pour la vie, salope, fuck ton avis, v’là les faux dans la ville, train de vie est infernale (c’est réel)
On n’est pas dans un film, n’essaye pas d’faire comme nous, tu vas t’faire mal (nan)
Liberté, égalité, fraternité, allonge les tales ou va t’faire niquer
(fuck)
J’connais qu’un seul code, 187 façons d’mourir pourtant, j’connais qu’un seul code (1.8.7)
On sait ouvrir nos gueules aussi mais quand il le faut, on sait s’taire (toujours)
C’est BX, c’est logique, tout l’monde applaudit, c’est l’retour de CR7 à Manchester, hein

[Refrain : Frenetik]
BX, capitale, tellement d’hypocrites
Laisse-les parler dans notre dos, laisse-les en profiter (dos, laisse-les en profiter)
Dans nos têtes, on est trop niqués, même les tits-pe sont broliqués
BX, capitale, tellement d’hypocrites
Laisse-les parler dans notre dos, laisse-les en profiter (dos, laisse-les en profiter)
Dans nos têtes, on est trop niqués, même les tits-pe sont broliqués

PARTAGER

PUBLICITE