PAROLES

Yema, elle s’étonne de moi parce que j’passe la nuit dans les ténèbres
Mais le matin, j’me réveille avec le même sourire, je m’élève
J’reviens de loin, ouais (j’reviens demain, frère)
J’reviens demain, frère (j’reviens de loin, ouais)

Yema, elle s’étonne de moi parce que j’passe la nuit dans les ténèbres
Mais le matin, j’me réveille avec le même sourire, je m’élève
J’sais qu’c’est pas une coïncidence, j’me réveille à l’heure de la prière
Faudrait qu’j’commence à la faire, mon Seigneur m’a permis de briller
J’reviens de loin, j’taffais dur, j’attends qu’ça tombe
J’laisse tout aux miens, j’veux pas décorer ma tombe
C’est chacun pour sa gueule, fais pas blehni
On l’a compris, t’es concentré sur ton biff et ta biatch et ton nombril
Ma gueule, j’suis pris de vitesse, mon excès d’ivresse
Maintenant qu’c’est dit, frère, j’ai pillave dix thés
Fils de pute, mets d’la distance, j’veux pas d’leur discours, j’veux pas d’leurs délires d’hypocrite, j’veux pas d’leur resto
Ton ami baise ta femme (ah ouais ?), bon qu’à vous grondez (sérieux ?)
Sur Instagram (ah ouais), y m’font les comptes
Et moi, jamais j’me raconte, j’connais des tueurs
J’veux pas leur ressembler, dans leurs yeux, y a pas d’lueur
Mon ami, tout est noir (c’est noir) puis tellement
Noir que j’peux y voir ses 23 piges en une seule soirée
Personne me rassure, wAllah 3arbi, j’suis sûr de moi
J’connais mes racines, moi, j’te dis qu’il est fou ce monde

J’reviens de loin, ouais (j’reviens de loin)
J’n’ai que mes deux mains, si j’perds aujourd’hui, bah, j’reviens demain
Regretter c’que j’ai vendu, viens faire le bandit
La violence nous fait bander, viens faire le bandit
J’reviens de loin, ouais (j’reviens de loin, ouais)
J’n’ai que mes deux mains (j’n’ai que mes deux mains)
Regretter c’que j’ai vendu (tout c’que j’ai vendu)
Viens faire le bandit (ouais, viens faire le bandit)
J’reviens de loin, ouais, j’n’ai que mes deux mains (sku, sku)
Regretter c’que j’ai vendu, viens faire le bandit
La violence nous fait bander, viens faire le bandit

PARTAGER