PAROLES

Levez vos bras en l’air, oui là c’est l’com-com
À part ça moi ma vie oui C’estLaCrise.com
Et j’en suis pas ravi mais j’resterai toujours comme
Je suis, tu m’suis, j’te fuis, tu m’fuis, j’te suis plus
Et yo, et yo, et yo
Toujours en quête d’une vie meilleure, meilleure, meilleure
T’es pas dans l’game, tu m’fais player, player, player
Moi faut que j’me taille ailleurs, ailleurs, ailleurs

Toujours OP comme en garde à v’
T’sais pas toi comment on en bave
Ça met dans l’pochon et ça emballe
Est-ce qu’y a enquête, nous en s’en bats l’
Dans cette vie y a pleins d’maladies
Profite pas du bien mal acquis
Tu veux te battre bien aqui
Miss on le sait qu’t’aimes bien la kik’
On m’a dit, profite pas des gens ça t’retombe dessus et de suite faut des sous
J’vois des signes, j’suis déçu alors j’fais des sons
Pour descendre la tension, parce que les temps sont durs
Attention, ces temps-ci une putain d’envie d’foutre le boxon
Réveiller tout l’quartier, avec mon flashton ou ma H
Imagine Ju-Ju-Jul au démarrage
Nique ta race, si t’y as fait l’BDH
Si c’était ton pote que t’aimais bien qu’tu lui as levé des cash
Qu’tu lui as pété son plan beuh ou son plan boule
Faut pas s’la faire mettre parce que les gens coulent
Y en a pas beaucoup des gens cool
2012 trop d’gens sans couilles
Il faut d’tout pour faire un monde alors on peux pas vivre sans cons
Tu t’rends compte? Les hommes deviennent des femmes
D’autre s’la pètent dès qu’il y a des fans
Faudrait les tarter ces MC’s, je suis pour messieurs et mesdames
Et si t’y as fais le traître alors que moi j’t’ai vu faire la putes devant des mecs bah c’est pas grave
Y a rien qu’j’regrette, même si j’suis pas au top, qu’c’est pas la fête dans ma tête bah je bataille
Toujours ter-ter depuis mes débuts
Même si y a des débats sur mon compte j’mettrai toujours des buts
J’essaye d’esquiver les putes, c’est pas ma destiné les potes
À trop sur-estimer l’équipe bah j’ai fini déçu les potes
J’pose la hache de cette époque, besoin de dégun j’fais seul mes prod
J’suis fièr de c’que je suis, les gens jaloux: j’protège mes côtes
Ce soir j’suis avec Houari, allez niquer ma soirée
À coté d’moi y a Zirish, vers chez lui il va s’dirige
Banquette arrière y a Sahia, que j’ai failli oublié qu’y avait Thomas, là posé sur la tomate du Vespa
Y a Der-K avec Ty qui débarque, ouais il caille, y a Keurt posté qui baille
Ya mah fais gaffe aux flics on sait jamais, t’es plus au charbon, tu t’emmerdes, pour rien tu jures ta mère
J’écrivais c’texte hier, j’l’ai repris aujourd’hui
Et ouais demande à Noré avec de l’alcool on oublie
J’suis au quartier c’est l’matin, ça gratte des barres sous boucan
Et ouais d’mande à Azzedine on est sur les nerfs tout l’temps
Et là j’continue mon texte, tout en pensant à mon frère qui doit voir son père au parlu’ souvent
À dire qu’c’était l’inverse y a pas moins d’1 an
Putain c’est trop la ‘sère, j’ai même fait ma demande
Mais rien à faire, je pète les plombs, avec tout l’monde je coupe les ponts
Depuis l’école je touche le fond mets le ballon j’mets des p’tits ponts
Ça sert à rien d’jouer les grands, d’se montrer au tier-quar
Flash à la main, gros pétards, on s’aime, on s’fight jusqu’à très tard
J’ai l’blues mais laissez moi, sortez mes frères qu’ont pris des mois
Depuis tout p’tit j’ai le démon, insulte ma mère j’te nique tes morts
Alors qu’est-ce qu’on fait, on va rester là, à rêver d’une vie à la GTA
Tu peux dire tout c’que tu veux quand y avait embrouille moi j’étais là
J’rappe pour les fratélos, depuis l’époque de bébétello
Nique les bleus, les chiens trouvent la beuh même bien emballée dans l’celo’
Dans mon ghetto ça sert les clins, en vélo
3 heure d’l’aprem’, bière corsée, Coca belley

Levez vos bras en l’air, oui là c’est l’com-com
À part ça moi ma vie oui C’estLaCrise.com
Et j’en suis pas ravi mais j’resterai toujours comme
Je suis, tu m’suis, j’te fuis, tu m’fuis, j’te suis plus
Et yo, et yo, et yo
Toujours en quête d’une vie meilleure, meilleure, meilleure
T’es pas dans l’game, tu m’fais player, player, player
Moi faut que j’me taille ailleurs, ailleurs, ailleurs

Levez vos bras en l’air, oui là c’est l’com-com
À part ça moi ma vie oui C’estLaCrise.com
Et j’en suis pas ravi mais j’resterai toujours comme
Je suis, tu m’suis, j’te fuis, tu m’fuis, j’te suis plus
Et yo, et yo, et yo
Toujours en quête d’une vie meilleure, meilleure, meilleure
T’es pas dans l’game, tu m’fais player, player, player
Moi faut que j’me taille ailleurs, ailleurs, ailleurs

PARTAGER

    PUBLICITE