Coffré Lyrics - Nueve Sid — Paroles de Chansons

PAROLES

[Couplet 1]
Nueve Sid, libre penseur, ça sent la sueur dans l’ascenseur, oh wow
Cuba libre ou bien gin tonic, c’est même plus un flow, c’est de l’huile d’olive
Pull up la nitro, mets la distance, tu parles fort, tu crois que mais qu’est c’t’en sais ?
Il m’regarde chelou avec insistance, j’crois bien qu’l’un d’nous respirera sous assistance
Olala ma Gucci sent la beuh, elle connait l’animal, elle veut la b
Poumons gris foncé comme l’escalier, ça m’écœure
Quand ils pleurent nos larmes comme si c’était les leurs, on connait
À l’heure où j’écris, j’ai fait 2k dans la s’maine, on a les mains faites pour l’or, les deux pieds dans l’acier
Avec mes rapaces pour festoyer, on r’père le plus gros boule à nettoyer

[Refrain]
J’crierai jamais à l’aide, qu’importe que mon cœur saigne
Que le soleil s’éteigne ou bien que mon heure sonne
J’crierai jamais à l’aide, c’est la seule chose qui m’reste, sur la vie d’ma mère
J’crierai jamais à l’aide, on est fort, fier, rien est offert
Tout est coffré
J’crierai jamais à l’aide, qu’importe que mon cœur saigne
Que le soleil s’éteigne ou bien que mon heure sonne
J’crierai jamais à l’aide, c’est la seule chose qui m’reste, sur la vie d’ma mère
J’crierai jamais à l’aide, on est fort, fier, rien est offert
Tout est coffré

[Couplet 2]
J’tatoue mes souvenirs avant d’les brûler dans un cendrier
Le chant des sirènes traverse le casque du scaphandrier
J’rentre tard la nuit, j’me lève tôt, j’prends la vie par derrière, j’veux l’entendre crier : “woohoohooo”
Les grosses voitures, les beaux vêtements, le résultat d’un entêtement
Midi minuit, des femmes racolent sur l’trottoir d’à coté, les basketteurs font d’la corde à sauter
Le cœur brumeux sous ma cage thoracique (han han)
Icy mais bon le tien fond sous l’soleil, l’hiver prochain sent l’monoï (han han)
J’suis plus Lil Wayne qu’Iron Maiden, Madison Square Garden oh way way
J’peux pas r’culer si j’recule, c’est pour shooter, shoot comme Harden

[Refrain]
J’crierai jamais à l’aide, qu’importe que mon cœur saigne
Que le soleil s’éteigne ou bien que mon heure sonne
J’crierai jamais à l’aide, c’est la seule chose qui m’reste, sur la vie d’ma mère
J’crierais jamais à l’aide, on est fort, fier, rien est offert
Tout est coffré
J’crierai jamais à l’aide, qu’importe que mon cœur saigne
Que le soleil s’éteigne ou bien que mon heure sonne
J’crierai jamais à l’aide, c’est la seule chose qui m’reste, sur la vie d’ma mère
J’crierai jamais à l’aide, on est fort, fier, rien est offert
Tout est coffré

[Outro]
Olala ma Gucci sent la beuh
Elle connait l’animal, elle veut la b
Ça m’écœure
On connait

PARTAGER

PUBLICITE