PAROLES

[Jul:]
Ils sont pleins d’manies
J’voyais personne quand y’avait nada
Rien à foutre d’eux tant que la rue m’valide
Te chauffe pas, on s’en fout d’ta madame
Les contraires s’attirent

Ils sont pleins d’manies
J’voyais personne quand y’avait nada
Rien à foutre d’eux tant que la rue m’valide
Te chauffe pas, on s’en fout d’ta madame
Les contraires s’attirent

[Alonzo:]
Pas d’amis, que des frères, pas de putes, que des hommes
Sur la chair de ma chair, j’vous encule, j’en rigole
A.M.G, en BG, j’ai la folle, j’ai l’alcool
À Marseille, tu commences: tu guettes
Puis tu fais rentrer des tonnes
En train d’cramer, j’embrasse tous mes vaillants qui sont en taule
Y’a la vie, y’a la mort, y’a des gens biens, y’a du shour
Désolé Mama, dans ma tête c’est l’désordre
Sur du Alonzo Jul, le quartier caillasse les forces de l’ordre

[Jul:]
Ils sont pleins d’manies
J’voyais personne quand y’avait nada
Rien à foutre d’eux tant que la rue m’valide
Te chauffe pas, on s’en fout d’ta madame
Les contraires s’attirent

[Alonzo:]
En I le Honda
Fais le comme d’hab’
Rapta dans l’appart’
On a fini comme d’hab’
Fais-le, fais-le, fais-le
Fais-le, fais-le, fais-le
Fais-le, fais-le, fais-le
Fais-le, fais-le, fais-le

[Jul:]
J’me la fais comme d’hab’, j’fume le mic’
Survêt de foot, je fais jamais l’mac
Quand j’sors les petits reviennent d’la gratte
Partagent les sous, l’or et coupent la plaque
Comme d’hab’ y’a des fous sur l’terrain
Viens dans mon monde sur ma vie c’est pas tes rêves
C’est pas terrible, trop font les Mesrine
Que des farines au guidon du R1
J’vis à fond ma vie, et j’me cache pour pleurer
J’en dors plus la nuit, trop m’ont écœuré

[Jul:]
Comme d’hab’ quelqu’chose à dire, dis-le
Il t’reste un stick gros, fais-le
Devant ma team oh galope, slalome, salope
Tu parles trop tu vas t’prendre une calote
Le RR 1000, lève-le
Il parle mal c’fils de, crève-le, fais-le

[Alonzo:]
Comme d’hab’ quelqu’chose à dire, dis-le
Il t’reste un stick gros, fais-le
Devant ma team oh galope, slalome, salope
Tu parles trop tu vas t’prendre une calote
Le RR 1000, lève-le
Il parle mal c’fils de, crève-le, fais-le

[Jul:]
Ils sont pleins d’manies
J’voyais personne quand y’avait nada
Rien à foutre d’eux tant que la rue m’valide
Te chauffe pas, on s’en fout d’ta madame
Les contraires s’attirent

[Alonzo:]
En I le Honda
Fais le comme d’hab’
Rapta dans l’appart’
On a fini comme d’hab’
Fais-le, fais-le, fais-le
(Fais-le, fais-le, fais-le)
Fais-le, fais-le, fais-le
(Fais-le, fais-le, fais-le)
Fais-le, fais-le, fais-le
(Fais-le, fais-le, fais-le)
Fais-le, fais-le, fais-le

[Jul:]
Ils sont pleins d’manies
J’voyais personne quand y’avait nada
Rien à foutre d’eux tant que la rue m’valide
Te chauffe pas, on s’en fout d’ta madame
Les contraires s’attirent

[Alonzo:]
En I le Honda
Fais le comme d’hab’
Rapta dans l’appart’
On a fini comme d’hab’
Fais-le, fais-le, fais-le
(Fais-le, fais-le, fais-le)
Fais-le, fais-le, fais-le
(Fais-le, fais-le, fais-le)
Fais-le, fais-le, fais-le
(Fais-le, fais-le, fais-le)
Fais-le, fais-le, fais-le

PARTAGER

    PAROLES DU MOMENT