Comme une voiture volée Paroles - Benjamin Biolay — Paroles de Chansons

PAROLES

Ce matin-là, par erreur
Je m’étais levé trop tôt
Mon cœur, c’est un vieux moteur
Si tu soulèves le capot

Quand je t’ai vue arriver
Avec ton air de n’jamais y toucher
Ton col Claudine, ta sucette
Et cette impression qu’t’avais déjà volé, volé

[Refrain]
Au calme, même pas maquillée
T’es belle comme une voiture volée
T’es la balle qui m’a fait tomber
T’es belle comme une voiture volée

Si j’avais su, j’t’aurais parlé

Ce matin-là, dans le ciel
Y avait des nuages obscènes
Les gens avaient l’air de hyènes
En regardant ma pauvre dégaine

Puis je t’ai vu embrasser ce barbu
Qui avait l’apparence du parfait trader
Il n’en voulait qu’à ton cul, quant à moi
J’n’en voulais, j’n’en voulais qu’à ton cœur

[Refrain]
Au calme, même pas maquillée
T’es belle comme une voiture volée
T’es la balle qui m’a fait tomber
T’es belle comme une voiture volée

Si tu savais
Qu’t’es toute ma vie
Qu’t’es mon soleil, mon rubis
Qu’moi, j’suis facile
Que je m’allonge tranquille
Que j’suis soumis
Qu’t’es toute ma mort
Qu’t’es toute ma vie

Si j’t’avais rencontrée avant ah
Quand j’étais jeune et charmant, charmant

[Refrain]
Au calme, même pas maquillée
T’es belle comme une voiture volée
T’es la balle qui m’a fait tomber
T’es belle comme une voiture volée

Si j’avais su, j’t’aurais parlé

Si j’t’avais rencontrée avant oh-oh
Quand, quand j’étais jeune et charmant, charmant
(Si j’t’avais rencontrée avant, oh-oh-oh)
(Quand j’étais jeune et charmant, charmant)
T’es belle comme une voiture volée

PARTAGER

    PUBLICITE