Encore un Lyrics - Robdbloc — Paroles de Chansons

PAROLES

[Refrain]
Hey, même quasiment dead, j’m’en r’ssers un (encore un), surfer sur glissement d’terrain
C’qui vient après, j’en sais rien (on verra), j’m’en r’ssers un, hey
Même quasiment dead, j’m’en r’ssers un (encore un), surfer sur glissement d’terrain
C’qui vient après, j’en sais rien (j’m’en r’ssers un) ouais on verra

[Couplet unique]
Ouais, vapeur verte, nuages de fumée pour masquer les tours
J’prends la fuite par la 8 sans laisser d’indices
Parle à d’autres si tu veux qu’on t’écoute
Quelques emmerdes et des pensées légères, j’deviens complètement fêlé, j’ai
Plus d’mots en tête donc je fais des gestes, j’suis déchiré
J’finis khabat trois-quatre nuits par semaine, rentre en Lime, j’finis à pattes
Ouais, il est loin l’sommet, des dizaines de ratures pour un sonnet
Des centaines de g fumés par semestre, j’veux gérer ma cons mais j’suis pas ce mec
Même quand j’devais bicrave, j’ai smoke le bénéf’, y m’restait qu’mes fautes et mes dettes
Mauvaises nouvelles mais c’est rien, c’que j’dis quand la belle m’interroge
J’veux m’épuiser sur ses reins puis dicte mes ailes à ma ser-up
Pour dire non, j’ai même pas l’sérum, ouais, faut qu’j’m’y glisse
J’suis mon propre poison, noie le poisson dans un flow d’cyprine
À té-cô d’Iblis, jamais tenté de nuire à l’autre
Si j’vrille, c’est qu’j’ai pas un centime en poche, pas connu l’vide mais un sentiment proche
C’est l’tiekson où j’habite, ta première impression nous sabote
Aucune de tes réflexions nous abîme, j’vais où ça m’botte et c’est parfois là ou ça brille
Attirer par les sommes, faut prospérer, la nuit dehors t’es comme obsédé
Moins en moins d’soft, possédé, toujours une sotte qui pense t’aider, oh
J’démarre aux abords d’la pénombre, eh, la noche va être longue
Elle veut être sûre que ces voisins connaissent mon prénom
Et j’les traite de salope que sur demande, pas pour autant qu’j’ai tout fait dans l’respect
Pendant longtemps, j’ai tout fait dans mes spectres, toujours déçu quand j’espère
Avec celle après qui j’courrais ou même ceux avec qui j’roulais
Toujours un traître, jamais serein mais j’tire toujours un trait, hey

[Refrain]
Même quasiment dead, j’m’en r’ssers un (encore un), surfer sur glissement d’terrain
C’qui vient après, j’en sais rien (on verra), j’m’en r’ssers un, hey
Même quasiment dead, j’m’en r’ssers un (encore un), surfer sur glissement d’terrain
C’qui vient après, j’en sais rien (j’m’en r’ssers un) ouais on verra

PARTAGER

PUBLICITE