Freestyle Divo Lyrics - Alonzo — Paroles de Chansons

PAROLES

[Intro]
Bonne année
Ouvre la porte, c’est Fakri Jenkins à la prod’
A.L.O.N.Z.O, 2050 quatro, mamé
C’est le massacre de la Saint-Sylvestre
Ok

[Couplet unique]
Non, il n’est pas question que je fasse mes valises, en ciseau, j’égalise, le coach, j’le paralyse
20-21, même pas j’me canalise, je défonce les balises, les putas m’analysent
Bugatti Divo mais où sont mes rivaux ? WAllah, que des divas, y a que des vocalises
Je suis sur le fеrry, j’ai fait la traversée du rap game, y a quе des baleines échouées
J’charbonne au talkie, Marseille, la gui-gui, tu danses le boogie si tu es une pookie
Tu as du cul si tu t’en sors avec des béquilles, “ra-ta-ta-ta-tah” du Kawasaki
Tu es pas sur Twitter, tu vas porter tes couilles ou va bourrer tes morts, toi et toutes tes rumeurs
Tu as vu, j’suis de mauvaise humeur, à qui tu crois faire des poussettes ? On va te coller un traqueur
Je cherche à faire des hassanates, les larmes sur les paumettes
Et je repense à ma daronne qui faisait des allers-retours pour mon frère Souleymane aux Baumettes
La vie, je connais son tarif, pour ça qu’j’fais des lovés, peu de lova pour tous ces humains
Nique tout comme Zizou à Turin, je m’attends à plus rien, j’ai construit mes rêves de mes deux mains
J’ai le sommeil léger, confiance à dégun, dégun peut m’diriger, le sourire figé
Je me sens obligé de leur infliger la correction du daron car ils n’ont pas pigé
Y a rien de facile, en angle fermé, j’fais le coup du foulard, ça crie : “Astarfoullah”
Ils m’ont tous écouté à l’âge du bavoir, ils ont fait rentrer mes CD au parloir
Mehlich, il faut refaire, je reprends les Comores, je mets 6 à 3 même au Brésil
Je vais partir avec honneur parce que j’ai toujours représenté les gens de ma ville
Même dans un 4×4 sur la L2, j’fais le A, frère, direction l’Nord
Chez la mater’, ouais, c’est précieux, c’est la base, frère
Et j’ai dû éviter les bleus, les terrains d’beuh, passer aux assises, contrôler ma crise
Faut jamais qu’on d’complice à faire le grossiste, éviter les vices pour pas finir dans l’feu
Bâtiment des arrivants, délinquant, trafiquant, stupéfiant, j’ai évité tous les gigneux
Qu’ils restent entre eux, l’œil c’est dangereux, c’est pas un jeu, ça provoque les adieux
J’ai vécu la zone, 13.0.15, mon cœur est en panne, fais-moi les pinces
Allah y rahmou, j’ai perdu mon daron, on va tous y passer du berceau à la tombe
Mes vaillants me disent : “Alonzo, fais quelque chose”, mes vaillants me disent : “Alonzo, fais quelque chose”
Selon la prod’, j’vais les couper en deux, cette année c’est Capo dei Capi volume 2, reh

[Outro]
Ah
J’ai oubliais
Capo, ah, ah

PARTAGER

PUBLICITE