PAROLES

Chez moi on est en D&P, on est pas trop Phillip Plein
Et j’sais qu’dans les soirées bourgeoises, Philippe plait
J’garde la capuche il pleut dans la rue pas dans l’VIP
J’ai l’impression que j’vieillis pas tout c’que j’dis c’est des vérités
J’ai fais tombée la boulette, hop, j’me suis brûlée la cuisse
J’ai crevé la RS, hop, J’prends l’Merco c’est plus la crise
Oh ouais sur moi s’il fallait qu’tu mise, optimiste
J’ai démarré avec moins d’dix milles
J’pétais à moins dix mois maint’nant on m’dis même Cauet t’imite
Fallait qu’ça pète, on étaient dans la Twingo à sept, à sec
Sur la A7, ça gonflait les pecs devant les ex à Aix
Lâche toi mais pas trop tu vas dire des trucs qui vexent
Tu dis qu’t’es un pilote, tu sais même pas passer les vitesses
Porte-monnaie sec c’est en train d’taffer des sec’
Ça bouge en traître qu’ils restent entre eux moi j’mets une croix sur les faux-amis j’les next
Dis pas c’qu’t’aimerais pas qu’on dise
Fais pas c’qu’t’aimerais pas qu’on fasse
Fais les bons choix analyse, et n’perd jamais ta face
Heureusement qu’y’a la TeamJuL, c’est grâce à vous qu’je vie
Tous les jours c’pour ça qu’j’peux pas refuser un selfie
C’que je vis, c’est pas beau fils
C’que je dis, c’est pas des fakes c’pas imaginé
J’étais au cédez l’passage en train d’verser des larmes
Personnes m’as vue j’avais Lunettes là c’qui vous parle c’est l’homme
J’aimerais marcher en ville, faire les boutiques de Saint Pé’
J’suis solo dans mon monde j’regarde même plus les infos
C’est rare que je me fie, si je le fais c’est qu’t’es le frère
Eh petit si j’te vois grandir trop vite j’serais obligé d’tirer le frein
J’veux plus voir le parlu le sac d’habits à faire passer
La daronne qui s’inquiète m’a dis  » sept heure qui doit r’passer »
Pour jeter l’parachute, un p’tit couteau et du shiiiiiit
S’il te crame jette la puce dans les chiottes
Faut savoir aller d’l’avant s’tu veux avoir l’Aventador
T’es dans ton monde tu peux voir grand, on m’dis « JuL tes fans t’adorent »
Me croit pas dans un rêve hein, tout c’que j’dis c’est réel
C’est réel comme c’qu’à fais Zizou au Real
Comme ta ruelle, comme la fin du pochon
Comme faire des tofs dans les bouchons
C’est fort en emotions j’tiens la route, 4 motions
Et ouais mon sang, ça coûte rien écoute mon son
Mad’moiselle, moi j’m’isole, moi j’suis seul, j’fais du sale, tu le sais
Dans 63S ou dans le C, on va t’les faire danser, on va t’les faire valser
Mauvaise envie ah s’crève l’abcès, surtout parle pas des absent ça va finir par t’menacer
Poto écoute, et reste bien assis
J’pourrais chanter sur d’la variété ou du Benny Benassi
Hein, j’ai jamais fais le mac même quand j’ai pris d’la hauteur
Tôt ou tard tous ces jaloux ils faudrait les faire taire
J’ai caché ma peine un peu comme Pablo Escobar
Tu fais confiance au final il reste deux le vrais le reste part
Le jeune il est gazé mets pas le casque sur la moto
Il connait par cœur le quartier, il connait par cœur les potos
Jusqu’au jour ou ça change les gens tu les reconnait plus
Tu feras l’tris autour d’toi le jour ou tu seras trop déçu
Trop au dessus, ils peuvent pas me cracher dessus
Ouais j’ai des sous, j’ai des soucis pendant que la rue me suit
J’cours deux secondes j’m’essoufle, j’entends le zinc’ qui me siffle
Me dis  » Oh cache le bangué j’viens d’croiser une voiture de civ’
Bwody j’ai pas les mots, Bwody je viens de loin
Bwody j’porte du D’Or et d’Platine pas du Balmain
Frangin mais qu’est-ce tu veux?
Frangin mais qu’est-tu fais?
Frangin tu fais les problèmes toi frangin j’ai rien fais
J’ai jamais touché la C, j’trouve ça dégueulasse
Et pour que tu restes avec moi frangin j’t’ai jamais menacer
J’t’ai donné j’t’ais pas obligé, tout c’qu’y’a eu j’ai pas oublié
Ma vie est faite j’ai mes billets, j’me regarde avant d’roupiller
Quand on donne on reprends pas, quand on aime on oublie
On baisse jamais les bras, même si les gens nous pourrissent
Solitaire au fond j’dis un peu c’qui a d’caché au fond d’mon p’tit cerveau
Des fois j’ai fais l’con mais j’taffais c’pour ça qu’j’peux rouler en dernier Merco
On s’est app’lé, on s’est dis ce qu’on pensait, après on s’est revu
Et tous ensemble on dansait
Lui c’est un traître, lui c’est un bon, lui c’est un vatos
Au fond j’m’en bas les couilles j’pense à mon album gratos
J’pense à plus tard avec ma villa avec mon matos
J’me prendrais un Quad un Tmax et même un Cross
Mon parfum sent la vanille
La boulangère à kiffer
Elle m’a dis bien la voiture j’lui ai dis: « Eh toi-même tu sais »
Pourquoi tu fais le Corleone, dans ta Seat Leon
Après ils t’refont les mômes, quand ils sont dans la zone
J’dis plus c’que je fais, j’me méfie des gens
Mais au final je vie mieux, l’argent, le buzz tout ça j’ai
J’fume pour me soulager, et on verra quand j’serais vieux
Et on verra quand j’serais vieux

J’suis la Zone en Personne tu m’reconnait c’est bien le zin
Il m’reste un peu de Jaune au moins pour demain matin
J’suis la Zone en Personne tu m’reconnait c’est bien le zin
Il m’reste un peu de Jaune au moins pour demain matin
J’suis la Zone en Personne tu m’reconnait c’est bien le zin
Il m’reste un peu de Jaune au moins pour demain matin
J’suis la Zone en Personne tu m’reconnait c’est bien le zin
Il m’reste un peu de Jaune au moins pour demain matin

PARTAGER

PUBLICITE

VIDEO