PAROLES

Rien qu’je pense qu’a faire de la maille
On en a rien à cirer nous que la gue-dro fait des ravages
J’passe au tieks en M4 et j’fais des dérapages
J’vais déterrer la kalash pas déterrer la hache
Faut faire le ménage
Cartel comme Sinaloa
Tous des chaines en or comme à Philadelphie
Sur ma vie, oh non, fait pas belhani
Pourquoi devant les gens tu dis que je suis ton ami?
On t’a jamais vu ici
On s’jure de rester unis
On va brûler les preuves chiffon dans un bidon
Pas s’tourner le dos pour une pute ou un million
Putana j’ai la pure celle quand tu sens plus tes dents
Après les putes sont là, on s’bute au Henessy
J’ai rangé trop d’oseille, j’étais petit j’avais R
Range un paquet dans un sac, on était petit y avait tchi
On va quitter le pays
Au quartier y a des tit-pe qui roulent en Maserati
30K dans mon VVS
Non mon VVS, tu prends la C ,la résine
Dans mon [?], doigt en l’air pour la vie
Pour ma miaf et ma monnaie on va t’faire assassiner
T’es là où le ciel est jamais gris

Puto le hazi ferme à minuit
J’suis au tiek et l’tiek est miné
Yeux dans les yeux, tu nous connais
Mais donne pas ton coeur j’vais l’abimer
J’ai la plus ne-bo pour la frime
J’bois du Ruinart toute la nuit, ouais
Tous calibré devant la lime
J’suis rentré quand le jour s’est levé

J’compte mon bénéf dans un pays où y a pas de pluie
Tu causes des sommes que t’as rangé, tu fais du cinéma
J’compte mon bénéf avant de dormir
Tu sais c’est comment
Violets, verts, mère à l’abris j’entends les visages
Turn-up, on turn-up
Rhum dans mon 7-UP, on turn-up
Tous mes reufs enfermés, acquittés
Ta pute m’envoie les 3 gouttes, en DM ouais
Plus personne qui joue les killers
Quand il pleut du plomb j’ai pris l’rap et la ville
Profond par le fion
Grosse gamme devant la tour
Des lovés pas du love, on tire de la caisse au glock
On fait pas du BBOP

Puto le hazi ferme à minuit
J’suis au tiek et l’tiek est miné
Yeux dans les yeux, tu nous connais
Mais donne pas ton coeur j’vais l’abimer
J’ai la plus ne-bo pour la frime
J’bois du Ruinart toute la nuit, ouais
Tous calibré devant la lime
J’suis rentré quand le jour s’est levé

PARTAGER

    PUBLICITE