Granada Lyrics - Lacrim — Paroles de Chansons

PAROLES

[Couplet 1]
J’vois le soleil qui me brûle par la fenêtre
J’attends la froideur du soir, putain, quelle life
Plus de mille traîtres en moins de dix ans, j’y crois pas
Mais j’ai la confiance du papa, y a des cicatrices qui n’s’effacent pas
Il y a les hyènes qui veulent t’empêcher de manger
La mort est belle que si ton pote va te venger
Tu sais, je fais du sale et je vends
Je roule dans les bolides allemands
Elle dit qu’elle t’aime et tu sais qu’elle ment
Faire couler le sang, l’ami, pas besoin de ça
Faire le bien dans ma famille, j’veux que tu sache
J’ai toujours agis pour toi avant d’espérer pour moi-même
Et Dieu m’a sauvé, car il sait très bien pour toi
J’aurai sauté de la falaise

[Pont 1]
Je tourne en rond dans ma cellule avec un balai
Finir mes jours, un sac de sous seul dans un palais
Non, non c’est pas pour moi, je voulais voir grandir les gosses
Mais t’sais qu’j’ai pas le choix, des choses hors de prix
Oublie ta money

[Refrain]
Viens le soir, je me lève, j’fais une croix sur mes rêves
Dès que je sors les condés, je n’peux même plus les compter
J’fume la kush, j’ai du biff, passé dix fois devant le greffe
Je les vois bander devant ma caisse, en plus de ça ma meuf est fraîche

[Pont 2]
Des amis qui m’ont craché dessus, oui combien c’est moche
T’as plus personne, tu parles au mur, plus rien dans les poches
Toujours respecté, pas lancé le mot qui le rendrait mal à l’aise
“T’es pas le plus balaise, t’as p’t-être besoin d’aide”

[Couplet 2]
A 200 dans la nuit
P’t-être l’prochain virage va m’enlever la vie
Dehors cœur noir le blanc pour ma famille
Guapa yo tengo vida de folie
Tu vis dedans c’est les flammes, du sang de l’or et des larmes
La pomme, les hommes et les femmes, dans ce monde tout a un prix
Une p’tite lambada, j’ai pas le vécu d’Montana
Parti de rien condamné à tout perdre, tout niquer j’appelle ça remontada
Se yo te quiero tu sabes, yo tener a mi hermosa
Je dois faire du biff, monter les miens jusqu’à la mort

[Refrain]
Viens le soir, je me lève, j’fais une croix sur mes rêves
Dès que je sors les condés, je n’peux même plus les compter
J’fume la kush, j’ai du biff, passé dix fois devant le greffe
Je les vois bander devant ma caisse, en plus de ça ma meuf est fraîche
Viens le soir, je me lève, j’fais une croix sur mes rêves
Dès que je sors les condés, je n’peux même plus les compter
J’fume la kush, j’ai du biff, passé dix fois devant le greffe
Je les vois bander devant ma caisse, en plus de ça ma meuf est fraîche

PARTAGER

PUBLICITE