Soprano - Interlude (En Route Vers L'Everest) (Paroles) — Soprano Lyrics

PAROLES

Je chante la poésie des illettrés
Ses idées séquestrées
Dans ces cités sinistrées
Je chante comme ce belge Maestro
La poésie du bistrot
Cette maladie du frustré
Je chante cette fracture administrée
Par ces ministres au ministère
Aux discours de division
Je chante ce potentiel qu’on a castré
Dans ces castings télévisés
Cette jeunesse en perdition
Sous sérum de vérité
Si j’ai encore les pieds sur Terre
C’est à cause d’la gravité
De mes textes, de mes valeurs

Et de mes combats
Comme France Gall, j’résiste
Pour ce public qu’est toujours là pour moi

PARTAGER

    PUBLICITE