Intro #9 Lyrics - ZKR — Paroles de Chansons

PAROLES

[Intro]
Eh
“Absent” c’était un signe, et celui-là, ça sera “Dans les mains” (Dans les mains)
ZK, ZK, ZK, ZK (Dans les mains)
Nouveau Roubaix, Nouveau Roubaix (Dans les mains)
Eh, eh, eh (Dans les mains)

[Couplet unique]
La rue, c’est pas un jeu, à la fin, c’est pas drôle
Et même la drogue, on la voit plus comme de la drogue
Aux arrivants, j’suis obligé d’baisser mon froc
J’me dis qu’j’suis con et qu’j’perds ma dignité, tout ça pour du fric
Mais j’pense déjà à comment faire sans être là
Et j’pense déjà à qui va coffrer mon zetla
Et y a pas qu’les bonbons qui font tomber les dents
Quand j’m’habille tout еn noir, la rue m’trouvait les gants
Et les gars, soyеz pas choqués si j’fais des dégâts
November, Victor, Roméo, Zulu, Double, Oméga
Rancunier, l’cerveau oublie pas, 500 de Giga
Parano, j’crois qu’j’ai du sser-ca 512 SIM, hein
Y a du taf, on s’y met, on fait pas d’ciné’
Et l’ancien, on a tous nos plaies, viens pas m’bassiner
Nous donne pas ton avis, toi, on n’t’as pas sonné
J’suis à un stade où j’veux les tamponner, pas les claxonner
Wesh, à c’qui paraît, crasseuse, tu pues d’la tte-cha
Les meufs comme toi c’est comme mes phares, faut pas les toucher
Crachat sur ces fils de pute qui veulent ma te-chu
Mais bon, je crache tellement qu’j’arrive même plus m’moucher (m’moucher)
Moi, j’ai mon cercle fermé, au moins, c’est l’essentiel (l’essentiel), l’essentiel (l’essentiel)
Sur un coup d’tête, j’peux gâcher mon potentiel (potentiel), potentiel (potentiel), potentiel (potentiel)
Faire des liasses colorées sous la grisaille, les risques sont justifiés par l’appétit (depuis petit, depuis petit)
Même Dany Boon mérite des représailles, à cause de lui, ça nous prend pour des Chtis
Dur de trouver la sortie car j’sais plus par où j’suis entré
J’me suis bien renseigné sur toi, juste au cas où tu tenterais
L’amnésia me distrait, j’compte mes faffes en discret
Avec du sable dans la machine, j’fais tourner l’industrie
Papa était dur, stricte, car la vie est dure, stricte
59, plug, Nouveau Roubaix c’est mon district
Tiens, prends ta conso’ toute d’suite avant qu’les carottes soient cuites
Bloque les keufs avec des poubelles, quand l’frère passe en poursuite (quand l’frère passe en poursuite)
Et dire que tous les dimanches soirs, on doit brûler les ques-sa vides parce que dessus, y a nos empreintes (y a nos empreintes)
Et elles font pas si peur les lois, j’peux pas compter l’nombre de fois où j’vois qu’elles sont enfreintes
Et j’entends qu’j’suis écouté jusqu’à la région PACA, t’inquiète, j’ai jamais douté sur l’fait qu’il était pas cap
Ça va t’chopper par la cap’ si tu fais l’super-héros, les schlags deviennent des mutants à cause d’la super héro’
La concu’ soupirera quand elle va m’entendre pérave, c’est c’que t’as vécu qui définit c’que tu seras
La rue t’usera, ton sang sucera, capable des faits même quand t’as rien fait, ça t’accuseras
Trop de-spi, pas l’temps d’me flasher quand j’passe au radar, mets un pied, tu seras signaler par le mirador
Et y a qu’Allah qu’on adore, j’atteste avant quand j’m’endors, en Tunisie, j’viens Djerba, au Maroc, pas loin d’Nador
Le navire vire à bâbord et j’ai tellement d’trucs à dire, t’inquiète, on fera la diff’
On allait voler en Belgique, nous on sortait pas l’samedi (nous on sortait pas l’samedi), non, on sortait pas l’samedi
Mets pas d’essence dans la cabine, si j’rentre, y a un incendie
Mon son est sale et contagieux comme une MST, déjà qu’ils m’aiment pas, si ça marche, ils vont m’détester (détester)
C’est plus du te-shi, c’est d’la TNT, j’me revois avec Heuss, sous une caisse, devant la BNP
Butin caché comme le talent, que des passes dé’ sur l’rrain-te, j’distribue bien les ballons (j’distribue bien les ballons)
WAllah, j’préfère perdre une phalange que d’perdre les deux bijoux que j’ai dans l’pantalon (pantalon)
Et qu’est-ce j’m’en bats les couilles de bien connaître le pote à l’autre
C’que t’es devenu, baltringue, sache qu’on n’a jamais voulu l’être
J’ai un album à finir, du coup, j’ai veillé jusqu’à l’aube
On m’a donné l’plus de force, le jour où j’ai plus voulu d’aide
J’ai deux rendez-vous l’même jour, deux SPIP différentes
En promenade, j’fais les mêmes tours, deux spliffs et je rentre (et je rentre)
J’ai d’l’inspi’ à revendre au cas où t’en aurais besoin
J’suis trop un Roubaisien pour m’faire michtonner par une tchoin
On a toujours l’choix, obligé que d’clamser
C’est pas leurs techniques de salope qui vont nous barrer l’accès
Toutes ces années d’hypocrisie sans crever l’abcès, y en a assez, dis-nous tout, ça va t’relaxer
Et j’dirais pas qu’c’est à cause des gens si j’me trompe, jamais trop loin d’commettre l’erreur de trop (jamais)
La meilleure manière d’commencer l’album, c’est d’les choquer dès l’intro’
Si y a bon plan, j’y vais, toujours motivé, si tu savais c’qui s’passe en privé, tu verrais plus les choses du même œil (nan, nan)
Ici, les amis d’enfance se font la gue-guerre pour de la ma-maille, la pluie, ça mou-mouille, la neige, ça s’monnaie
Vu c’nombre de tricheurs, j’crois qu’ça sert à rien d’être honnête
Ça sert à rien d’être honnête donc j’leur raconte des sornettes
On en a vu plus d’un tomber bien bas pour une putain, 2020, tendre la main, frère, c’est finir amputé
On va devoir lutter et rester affuter pour pas chuter, plus j’tape, plus j’développe des facultés
Ouais, je sais qu’j’aurais encore plein d’obstacles sur le chemin
“Absent” c’était un signe, et celui-là, ça sera “Dans les mains”
Je sais qu’j’aurais encore plein d’obstacles sur le chemin
“Absent” c’était un signe, et celui-là, ça sera “Dans les mains”

[Outro]
Eh, eh, eh
“Absent” c’était un signe, et celui-là, ça sera “Dans les mains”
“Absent” c’était un signe, et celui-là, ça sera “Dans les mains”
Dans les mains (Dans les mains, dans les mains, dans les mains, dans les mains)

PARTAGER

PUBLICITE