Intro Marathon Lyrics - Norsacce — Paroles de Chansons

PAROLES

[Intro]
Ekip, ekip (ekip)
Han, yeah, hey

[Couplet unique]
J’ai braqué la peur et j’ai tué le doute (uh)
J’peux pas calmer les flows, j’ai trop navigué dans des eaux troubles
Salope, y a pas qu’quand il s’agit de birdie qu’on vise le trou
Remercie l’Seigneur d’être encore debout, ça a pas toujours été simple de joindre les deux bouts (non)
Avant qu’j’bombarde comme un deux-roues, j’voyais les portes se fermer quand s’ouvraient vos bouches
J’représente l’Afrique, noir sur noir, quand y a plus d’espoir, y a encore d’la fumée
Concu’, on l’a faite infuser, les écoute pas, influe-les (rah)
Loin du Diable, fais les kichtas, j’ai d’jà trop souffert, c’que tu piges pas
Le sourire aux lèvres, tel un dique-sa, dans la ligne droite ou pas, j’fais des zigzags
J’veux le juste prix, Philippe Rizzoli
J’te respecte même si les années qu’t’as en plus équivalent à l’âge d’un gosse qui pisse au lit
Faut prendre chacun sa part, s/o Buitoni (squa’, Buitoni)
‘Sacce, au dessus d’eux comme au sommet d’une p’tite colline
Besoin d’aucun renfort pour les kill au mic’, 667, anomalie tah les trisomies (sku)
Lourd au mic’ sans pousser d’fonte, négro (lourd)
Vif comme le 11, négro, graille l’or pas toucher le bronze, négro (négro)
Quand on frappe, le tonnerre gronde, négro (sku), l’onde négro
Annonce le gong, négro, rapide, classique te pond négro
Ace, ace, Federer, j’suis dans tous leurs cauchemars tellement c’est des keh
J’suis Anthony, mais Martial pas Réveillère, donc j’te laisse deviner d’qui j’ai rêvé hier
Nécessaire pour eux d’nous ken, donc ils essayèrent (sku), bois ni de lin, ni de sang, gros, ni des bières
Dans les roues, mettent bâtons mais ont pris des pierres, Musulman, killu’, noir et fier
Hey, dans ma tête, poto, c’est le rush comme si j’étais en sous-staff
Attendent d’abord que tu fasses tout le buzz, et te signe quand tu as fait tout l’taff (oui)
Petit, c’est sûr qu’c’est ta tombe que tu creuses, t’attires le mal, tu finis sous bâche, mec
Esclavage sauvage sous la crête, en Enfer, y a pas full cachettes (paw, paw)
Pause, wesh, dites-leur qu’on est pas là pour ouer-j (wesh)
Soupape, ouais (rahh), bien sûr qu’on maîtrise le fouet
Pause, wesh, dites-leur qu’on est pas là pour ouer-j
Gars, j’distribue comme Iniesta, ou marque à tous les coups, mec (paw, paw)
Faut becqueter, connectés sont tous mes gros CD, possède-les (sku)
Et en toute honnêteté, mon blase le connaissent mais, faut l’épeler (direct)
Faut des feuilles, forestiers, j’défonce avant qu’on m’dise : “Faut les clefs”, wesh
Symbole maçonnique, la chouette, différence entre maîtrise et prouesse
Tu es rempli de gang gang, bang bang, tu n’as jamais R fait t’aime fèen (sku, sku)
Et au micro les ken, j’mène, t’aime, khey (hahah, sku, sku)
Faudra crier “Mayday, Mayday”, trop frais je les gèle dès l’réveil, Distrokid le payday, paye, bae
Oh, oh
R.E.P Claire Severac (ouh), à la quête du Graal négro, mais j’suis pas Perceval (non)
L’avance est percevable (shh), société patriarcale mais les pères et les mères se valent
Ekip

[Outro]
Marathon, ça fait combien d’temps qu’j’le run ?
Quoi ? Tous des singes, s/o Temple Run
Sku
Ekip téki gro-né squa’ shit (gro-né squa’ shit, gro-né squa’ shit)
Mes loups-garous viennent tous d’Afrique, drah, drah

PARTAGER

PUBLICITE