Non-Stop Lyrics - Jazzy Bazz, EDGE & Esso Luxueux — Paroles de Chansons

PAROLES

[Couplet 1 : EDGE]
Faux amis ; j’leur donne plus l’heure (nan), du papier d’toutes les couleurs
Liquid Snake, c’est des couleuvres (ouf), j’roule sur eux dans un Hummer (vroom)
La paix, c’est pas pour demain (nan), téléphone, on est dedans (brr)
J’fais des hits à la demande, plus de ice sur mes deux mains (ice)

[Refrain : EDGE]
Une villa, un terrain (une villa, un terrain), une visa assez rare (une visa assez rare)
Des potos avocats (ouh), des potos ingérables (ouh)
Veulent peser comme Gérard (ouais, veulent peser comme Gérard), veulent peser comme Gérard (ouais)
Une visa assez rare (une visa assez rare), une villa, un terrain

[Post-refrain : Esso Luxueux]
Trop d’weed (trop d’weed), fucked-up (fucked-up), ma bitch (han), crop-top (crop-top)
Cache-cache (cache-cache), blackjack (ouh), profit (profit), non-stop (non-stop)
Trop d’weed (trop d’weed), fucked-up (fucked-up), ma bitch, crop-top (crop-top)
Business, ivresse (ivresse), profit (profit), non-stop

[Couplet 2 : Jazzy Bazz]
Ils n’connaissent rien mais ils feront semblant (ouais), je fais autre chose que tout ce qu’on entend (yeah)
Des milliers d’euros sur mon compte en banque, tu nous as payé, t’étais pas consentant
En France, c’est tendu d’s’intégrer (yeah) mais c’est facile d’s’en sortir si t’encules un bébé (wow)
T’as fais 100 000 interviews mais t’as pas vendu un CD (pas un)
Tes habits coûtent cher pourtant t’es pas stylé (nan), tout l’monde en parle mais j’irais pas streamer (nan)
J’laisse ta pétasse les yeux écarquillés, elle a dit qu’t’accélères comme une bécane bridée
J’pars à l’assaut pour les éradiquer, l’équipe est déjà briefé
Pour donner d’la ce-for, j’me fais pas prier, tout c’que j’veux ; c’est voir mes gars briller
J’étais déprimé pourtant j’étais en vie et là, j’arrive tout là-haut
J’suis la fusion entre Lucky Luciano et Meyer Lansky, j’ai du 25 ans d’âge mais elle préfère le ski
Elle veut qu’je l’emmène à Belle-Île-en-Mer mais moi, j’apprécie l’enfer
J’ai pas l’temps, j’écris sans trêve avec des millions de livres sterling en tête

[Couplet 3 : Esso Luxueux]
Hey, han, paraît qu’on est tous de passage
Et qu’ça pue la zeb’ sur mon passage
J’ai fumé une once, c’était juste le décrassage
Ouais, les parfums sont californiens comme les massages
Han, on pêche tout court, pas à la ligne
Ta meuf est au fond du gouffre, elle veut un coup d’rein ou d’carabine
Han, j’suis dans la beuh, pas dans la lean
Quand on mord, c’est dans des culs, ouais c’est pas la ligne
13 heures, j’suis complètement déf’, il paraît que j’ai besoin d’aide
Elle rêve de louer un jet, moi, j’veux juste cramer un pét’
J’suis qué-blo dans l’20, elle m’parle de Belle-Île-en-Mer
Dis-moi comment trouver l’sommeil avec tous ces crédits en tête

[Refrain : EDGE]
Une villa, un terrain (une villa, un terrain), une visa assez rare (une visa assez rare)
Des potos avocats (ouh), des potos ingérables (ouh)
Veulent peser comme Gérard (ouais, veulent peser comme Gérard), veulent peser comme Gérard (ouais)
Une visa assez rare (une visa assez rare), une villa, un terrain

[Post-refrain : Esso Luxueux]
Trop d’weed (trop d’weed), fucked-up (fucked-up), ma bitch (han), crop-top (crop-top)
Cache-cache (cache-cache), blackjack (ouh), profit (profit), non-stop (non-stop)
Trop d’weed (trop d’weed), fucked-up (fucked-up), ma bitch, crop-top (crop-top)
Business, ivresse (ivresse), profit (profit), non-stop

PARTAGER

PUBLICITE