PAROLES

[Le Rat Luciano] Trop jeune pour se laisser mourir, faut être fort et plus que d’habitude
Un pour ceux de notre brûlante génération, deux pour la cramitude
Quartier attitude à l’accélération, Soprano, Lucianozi

[Le Rat Luciano] Suffit pas d’être vrai faut le rester
Faut plus de courage que d’expérience et de respect
C’est la loi du plus fort sur le plus faible, les vies n’ont plus de freins
Qui veut durer doit faire front c’est à celui qu’a le plus faim

Si t’as le temps mon frère fonce c’est le grand jour ouvre les yeux
Y a pas d’avenir dans le crime les jeunes claquent plus vite que les vieux
J’viens du quartier et je connais les règles, c’est du marche ou crève
Défendre de vrais valeurs
Le monde est monde est à nous qu’un putain de rêve
Le monde d’aujourd’hui nous oblige à être forts
Car la peur et la prison du cœur
Et qui craint la vie, vit comme un mort
Quartiers chauds en première ligne, vrai pour de vrai
Du mauvais coté ou du bon coté du calibre
On garde la foi l’instinct sauvage des grands fauves
Dis hamdoullah même quand c’est pas la grande forme

Notre reflet reflète ce que nous sommes
On trouve les nerfs en prenant route sombre, plus rien nous stoppe
Putain de monde instable dans mon crâne c’est Woodstock

[Soprano, Le Rat Luciano] Quoi que l’époque t’impose
Reste fort digne et vrai pour de vrai
Juste fais-le
Tu es fier et tu veux survivre
Juste fais-le
Question de vie ou de mort, d’amour ou de guerre, de vrai ou de faux
Juste fais-le
Trouve le vrai toi
Juste fais-le
Quoi qu’le monde t’apporte

Reste fort digne et vrai pour de vrai
Juste fais-le
Tu es fier et tu veux survivre
Juste fais-le
Question de vie ou de mort, d’amour ou de guerre, de vrai ou de faux
Juste fais-le
Trouve le vrai toi
Juste fais-le

[Soprano] Je viens tatouer mes feuilles pour faire évader mes frères de taule
Mon bloc c’est Fox River avec des paraboles
J’suis qu’un jeune rêveur dans ce pays nazis
Où c’est dur de garder son calme avec des Sarko-Materazzi
On m’a dit résiste fais ton truc, mais sois dur
Ici le poids d’une auréole peut te briser la nuque
C’est avec le regret des anciens que je m’éduque
Et grâce à ça aujourd’hui, mon Bic me sert d’oléoduc
Pour combattre mes doutes, j’fais des pompes sur un tapis de prière
La voix c’est le visa de toutes les frontières donc j’lutte
Pour être meilleur qu’hier
Pour voir mon avenir sur un hamac mais pas sur une civière
Écoute, le vie est dure si on veut du rêve
On veut tous une part du gâteau mais être le seul à y trouver la fève
Donc lève-toi et sois un dalleux sache que le bonheur

Est une décision qui se prend donc juste fais-le
Quoi que l’époque t’impose
Reste fort digne et vrai pour de vrai
Juste fais-le
Tu es fier et tu veux survivre
Juste fais-le
Question de vie ou de mort, d’amour ou de guerre, de vrai ou de faux
Juste fais-le
Trouve le vrai toi
Juste fais-le

[Le Rat Luciano] On sourit avec l’envie de faire mal cachée derrière
Affronte la vie présente en préparant la vie dernière
On pardonne mais s’rappelle car l’histoire se répète
Si on oublie le passé ouvrez les portes notre destinée appelle
Vrai car un jour vaut cher
On a besoin que nos proches soient prêts
Car dans l’monde comme on le voit la famille c’est de l’or en chair
On est pas ce qu’on est on devient vrai
Quartier chaud danger
Pour les nôtres gueule d’agneau
Pour les autres l’œil du berger

[Soprano] On fait la fête car tout va mal dans nos têtes
Normal envers Allah on s’entête
On claque notre temps à faire des truc bêtes, mec

On utilise que les neurones de notre zgeg
On se prend la tête que quand les billets ont la couleur à Shrek
Faut qu’on arrête, d’assumer ses désirs plus que ses devoirs
De partager ses péchés plus que son savoir
Faut essayer d’être vrai pour de vrai
Donc pour la famille se mettre à œuvrer

Quoi que l’époque t’impose
Reste fort digne et vrai pour de vrai
Juste fais-le
Tu es fier et tu veux survivre
Juste fais-le
Question de vie ou de mort, d’amour ou de guerre, de vrai ou de faux
Juste fais-le
Trouve le vrai toi
Juste fais-le

[Le Rat Luciano] Laisse personne entrer dans ta tête tout est dans tes mains
Yeah Soprano, Luciano tue nous, marche avec nous, ou écarte-toi du chemin

PARTAGER

    PUBLICITE

    VIDEO