PAROLES

Paroles de « Sadek – La bonne méthode »

[Intro]
Pfiou-pfiou-pfiou-pfiou
Niuuum, rah
Ah-ah
J’préfère mourir que d’élever un lâche

[Couplet 1]
J’aime le papier, pas papoter (Nan)
J’ai tous les codes, j’ai les bonnes méthodes (La logistique)
Mais j’me dis qu’j’suis pas né à la bonne époque (Ah-ah)
Si j’connaissais Whitney avant Pop, j’aurais sûrement son catalogue et elle aurait jamais fait doter (Lol)
Coder quand il faut dialoguer (Lol), born pour parler de pollen (Ouah)
J’suis dans la pierre, dans les cobayes (Pierre), les larmes qui réveillent les golеms (Dormez)
J’suis dans Sergueï, dans Nikholaï (‘kholaï), Audеmars Piguet couleur corail (Ouah)
J’ai la logistique irakienne (Ouah), voiture anglaise, sapes italiennes (Niuuum)
J’suis la dernière forme de Boubou (Niuuum), personne me baise, j’suis comme [?]
C’est Johnny, la java, la mou’-mou’ (La mou’-mou’)
La [?] pour moi c’est des nounous (Fly)
Faut arrêter d’sucer, les loulous (Ouah), ramasser les déchets, les miettes (Les miettes)
Faut chasser et coffrer des palaces, le chiffre d’affaires d’LVMH

[Refrain]
J’suis dans plein d’secteurs comme LVMH, dans tout c’qui ramène la caillasse
Préservez-moi de l’oeil du VIH, d’avoir des attaches ou bien d’élever un lâche
J’suis dans plein d’secteurs comme LVMH, je préfère mourir que d’élever un lâche
J’suis dans plein d’secteurs comme LVMH, je préfère mourir que d’élever un lâche

[Couplet 2]
J’me méfie des copains, des képis, des crédits, ici, tu prends rien si t’as pas d’argent
Ça évite les écrits, les regrets, les complots en secret, les rres-gue qui durent longtemps
La guerre, faut du liquide, des déshydratés, tes enfants kidnappés, plus d’projet Mbappé
Payer des filatures, des ordi’ piratés, le temps c’est d’l’argent, moi, j’ai tout mon temps
Faut s’occuper du régiment, ruinant l’ennemi tout en l’humiliant si lent, sinon, sur le ciment, mon grand, y aura notre sang pas d’sentiments
Nan, nan, je n’ai plus l’temps pour le ciné’, dîner, offrir Ruinart aux ‘tasses ruinées
J’me barre seul aux Îles Caïmans mille ans, j’veux juste profiter du moment, maman
Comme un soviét’, j’ai la savatte, sur la Croisette, loin des Croisades
Ça gratte les aides, ça se rattrape sur l’époque coloniale, la mère au Z
J’me harakiri si j’élève un traître (Promis)
C’est moi qui partirais en premier (Promis)
La coc’ est tellement pure que l’ient-cli m’a dit « t’sais quoi, Jojo, j’aimerais avoir deux nez »

[Refrain]
J’suis dans plein d’secteurs comme LVMH, dans tout c’qui ramène la caillasse (Caillasse)
Préservez-moi de l’oeil du VIH, d’avoir des attaches ou bien d’élever un lâche (Ah-ah)
J’suis dans plein d’secteurs comme LVMH, je préfère mourir que d’élever un lâche (Pfiou)
J’suis dans plein d’secteurs comme LVMH, je préfère mourir que d’élever un lâche (Pfiou-pfiou-pfiou)

[Outro]
Pfiou-pfiou-pfiou-pfiou
Niuuum
Johnny, Johnny, Johnny, Johnny, Johnny, Johnny, Johnny Niuuum, Niuuum, Niuuum, Niuuum, Niuuum, Niuuum, eh-eh
Rah

PARTAGER