L'année prochaine Lyrics - Trois Cafés Gourmands — Paroles de Chansons

PAROLES

L’année prochaine
L’année prochaine j’aurai 10 ans
J’grimperai en haut du cerisier
J’aurai perdu ma 8ème dent
J’s’rai ceinture jaune de karaté
J’irai jouer avec les grands
J’f’rai un bisou à Salomé

L’année prochaine j’aurai 20 ans
Et j’irai parcourir le monde
Premier tatouage n-ième amant
La vie sauvage à la seconde
La vie d’famille qu’on s’est dessinée
Des frangins pour l’éternité

L’année prochaine j’aurai 30 ans
J’arrêterai enfin les conneries
Je songerai à faire des enfants
J’en aurai que pour mon chéri
J’s’rai la meilleure version de moi même
J’s’rai le bonheur façon challenge
J’aurai des moments accomplis
Et mes premières séances de psy

L’année prochaine j’aurai 40 ans
Je m’écouterai enfin
Divorcé de ces engagements
Qui ne me ressemblaient en rien
J’f’rai des excès mais sereinement
En me disant que j’ai tout mon temps
Qu’ils me vont bien mes 40 ans

L’année prochaine j’aurai 50 ans
Est ce que c’est grand, est ce que c’est vieux
Même si mes genoux m’annoncent le temps
J’cours toujours plus vite que mon n’veu
J’regarde les oiseaux s’envoler
Et à chaque saison repasser
L’année prochaine j’aurai 60 ans

J’donnerai raison aux insomnies
J’donnerai raison aux p’tits enfants
Et plus souvent à leur mamie
Face au miroir il est grand temps
Que j’use enfin de compromis
Mamie n’sera plus belle qu’avant
Ma vie aussi

Les années filent comme des secondes
J’n’ai même pas vu passer le temps
Même si j’ai fait le tour du monde
Qu’est ce que j’ai compris du présent ?
Qu’est ce que j’ai retenu de la ronde
Des hommes des femmes et des enfants ?
Que la vie mon grand, oui la vie mon grand

C’est s’aimer (c’est s’aimer)
S’émouvoir (s’émouvoir)

Et puis pleurer
Se revoir
Et tomber
Se relever
Se consoler
Puis danser
Et s’aimer

Les années filent comme des secondes
On a pas vu passer le temps
Si on a fait le tour du monde
Qu’est ce qu’on a compris du présent ?
Qu’est ce qu’on a retenu de la ronde
Des hommes des femmes et des enfants ?
Que la vie mon grand, oui la vie mon grand
C’est s’aimer

PARTAGER

PUBLICITE