Larry - Cocaïna (Paroles) — Larry Lyrics

PAROLES

This is Cellobrate on the beat

Tu pécho volontiers chez nous la cocaïna, la mort t’atteint la bastos ne te feras pas d’récit
L’amour est dans la mort, tu sniffes pas t’as les nerfs schlag, il faut rapporter plus de billets verts et violets
Tu pécho volontiers chez nous la cocaïna, la mort t’atteint la bastos ne te feras pas d’récit
L’amour est dans la mort, tu sniffes pas t’as les nerfs schlag, il faut rapporter plus de billets verts et violets

On arrive en barbare dans l’décor (décor), pull up si t’as prod’ sale comme déco’ (déco’)
Et mon pote, ça vient du 6-7 comme j’découvre, j’mets des têtes à la passa, senseï, con
Hallyday ou mensonge, moi j’parle pas, j’suis un mec d’la cité blanca, j’me dégonfle pas
Ramène nous tes potes, pute, on attends qu’ça mais maintenant qu’le buzz est lancé, j’ai laissé ça
J’suis dans la cabine ou dans son cavu, maintenant qu’y a du buzz, on est dans l’concret
Monnaie sur l’contrat, bellek aux contraintes, faudra les contrer ou tu vas tomber
J’suis dans mon tieks, zinc, ou dans la Benzo, location, désir, j’suis pas un teur-men
Périmètre balisé, ça veut verbaliser, mort aux porcs immédiate, ça passe dans les médias

Tu pécho volontiers chez nous la cocaïna, la mort t’atteint la bastos ne te feras pas d’récit
L’amour est dans la mort, tu sniffes pas t’as les nerfs schlag, il faut rapporter plus de billets verts et violets
Tu pécho volontiers chez nous la cocaïna, la mort t’atteint la bastos ne te feras pas d’récit
L’amour est dans la mort, tu sniffes pas t’as les nerfs schlag, il faut rapporter plus de billets verts et violets

J’écoutais du “Many Men” (Men, Men), mes écouteurs, le même bâtiment (‘timent)
J’aurai dû naître à Baltimore (wouh, wouh), levé un compèt’ et là tout d’suite (wouh, wouh)
J’sers un ient-cli sur deux, la concu’ s’tape, c’est un gars à moi qui peut finir l’taff (taff, taff)
Drogué, j’approuve si t’apportes ma maille, j’étais dans le tappa, j’ai la coke, y a foye
On apparaît dans l’[?] tu l’sais, j’suis rapide si mon Glock je sors
Pour la famille, j’vais faire l’nécessaire, j’te connais pas, va falloir qu’tu sortes
Et les plus grands, faut pas qu’ils s’en mêlent, y a des masques qui vont tomber au tournant
J’impressionne des gens quand j’leur échappe et c’est toujours capuché que j’échange

Tu pécho volontiers chez nous la cocaïna, la mort t’atteint la bastos ne te feras pas d’récit
L’amour est dans la mort, tu sniffes pas t’as les nerfs schlag, il faut rapporter plus de billets verts et violets
Tu pécho volontiers chez nous la cocaïna, la mort t’atteint la bastos ne te feras pas d’récit
L’amour est dans la mort, tu sniffes pas t’as les nerfs schlag, il faut rapporter plus de billets verts et violets

PARTAGER

PUBLICITE

VIDEO