PAROLES

Je n’aurais vraiment pas dû choisir cette chanson là ça fait trois heures que je répète les musiciens sont fatigués le chef d’orchestre est mortifé, le technicien veut s’en aller, MAIS, mon directeur va se fâcher, et moi je commence à m’inquiéter à m’énerver je sens ma voix qui va lâcher qui va craquer ! VLAN ! ça m’est arrivé ! Je m’en doutais je l’avais dit, mais pourquoi donc avoir choisi cette valse là puisque Chopin a composé tant de préludes moins difficiles ah quelle tristesse mon dieu mon dieu mais maintenant il est trop tard pour reculer : le studio va bientôt fermer, il faut vraiment se dépêcher tant pis si je suis ridicule tant pis si les programmateurs de la télé de la radio se moquent de moi. C’est quand même insensé je croyais bien y arriver avec les l’çons que m’a données madame Tasca je croyais que j’allais faire mouche avec la tête que font les gens je crois que c’est raté. Autour de moi je sais c’qu’ils pensent « Cette petite-là pour le classique elle repass’ra, dans Belphégor c’était pas mal mais dans Chopin elle ne fait vraiment vraiment pas le poids ! »

Dire que j’aurais pû chanter un slow qui aurait certainement mieux marché…
Dire que j’aurais pû chanter un slow qui aurait été le tube de l’été…

Je n’aurais vraiment pas dû chanter cette chanson là ça fait trois heures que je répète les musiciens sont fatigués mon parolier est en colère et finalement le chef d’orchestre m’a engueulé, alors moi j’ai très envie de pleurer, j’ai envie de tout laisser tomber, les gens sont méchants intolérants dans ce métier je suis vraiment une petite fille abandonnée, qui ne sait plus très bien tout ce qu’elle fait. Mais après tout ça ne va pas s’passer comme ça, on va bien voir ce qu’on va voir je ne vais pas me laisser faire une Delaroche va jusque au bout et tous les hommes dans ce studio vont déchanter dans un instant. Je respire un bon coup et à la mémoire de George Sand et de Chopin je vais montrer queeeee finalement je pourrais justifier mes moyens en arrivant à la fin AH MAIS !

PARTAGER