PAROLES

Il était dans ma classe il vivait dans ta rue
C’était celui d’en face oui tu l’as déjà vu
Il partageait ton cœur dans les matins méchant
Tu riais de lui car il était différent

Aujourd’hui c’est toujours la même histoire
Dans la vie ou dans les bruits de couloir

Dans les beaux bureaux en glace comme dans les couloirs d’école
C’est toujours l’effet de masse qui nous casse et nous isole
Sur les écrans sous des masques dans des regards qui rigolent
C’est toujours l’effet de masse qui nous casse et nous isole

Il était dans ma classe il vivait dans ta rue
C’était celui qui passe mais son nom je sais plus
Qu’est-ce qu’on peut être idiot quand on est plus nombreux
Je l’avoue le cœur gros oui j’ai rit avec eux

Aujourd’hui c’est toujours la même histoire

Dans la vie ou dans les bruits de couloir

Dans les beaux bureaux en glace comme dans toutes les cours d’école
C’est toujours l’effet de masse qui nous classe et qui nous cogne
Sur les écrans sous des masques dans des regards qui rigolent
C’est toujours l’effet de masse qui nous casse et nous isole

Il était à l’écart et on était plusieurs
Il faut en faire valoir pour se sentir meilleur
Il était dans ma classe il vivait dans ta rue
C’était celui d’en face on l’a plus jamais vu

PARTAGER

    PUBLICITE