Larry - Maman Me Disait (Paroles) — Larry Lyrics

PAROLES

Tu paie pas tes dettes, tu fais l’gangster
Et t’as ouvert ta bouche quand fallait s’taire
Pas vu, pas pris, j’te dois rien frère
Si tu t’es fait péter c’est tes affaires
Tu paie pas tes dettes, tu fais l’gangster
Et t’as ouvert ta bouche quand fallait s’taire
Pas vu, pas pris, j’te dois rien frère
Si tu t’es fait péter c’est tes affaires
Maman me disait de pas faire confiance aux gens
Je dégaine, je dégaine, on dégaine, j’vais tout manger pour mon camps
Le premier qui bouge on le dérègle, on l’monte en l’air, il redescend
Et toi qui pensait que j’rigolais maintenant tu vois bien j’suis dedans

J’me vois bien en Cadillac ou en Zodiac
Mais d’abord faut faire gonfler ton audimat
Sortir des taudits man
Gonfler sa kichta mec
C’est 3 fois pour ma mère et ensuite le reste
J’écoutais Kery James, “94 c’est le Barça”
J’tâtais le foot, à plein temps Rohff me berçait
J’étais impulsif, insolant et distrait
Maman je sais que c’était dur pour toi solo
Et arrête de soûler, nan j’veux pas aller en cours
J’veux taffer pour personne, ça c’est sur
J’remplis le terrain y’a tous mes potes d’enfance
On joue contre les bleus j’suis en défensif
On veut tout saisir et on fera l’nécessaire
La musique c’est dur quand il faut que ça dure
J’ai des souvenirs ils sont sales, sales, sales
Devant le club tu passe pas racaille

Les yencli cassent un tour
Fuck les cops qui nous gênent toute la journée
Les yencli cassent un tour
Fuck les cops qui nous gênent toute la journée

Tu paie pas tes dettes, tu fais l’gangster
Et t’as ouvert ta bouche quand fallait s’taire
Pas vu, pas pris, j’te dois rien frère
Si tu t’es fait péter c’est tes affaires
Tu paie pas tes dettes, tu fais l’gangster
Et t’as ouvert ta bouche quand fallait s’taire
Pas vu, pas pris, j’te dois rien frère
Si tu t’es fait péter c’est tes affaires
Maman me disait de pas faire confiance aux gens
Je dégaine, je dégaine, on dégaine, j’vais tout manger pour mon camps
Le premier qui bouge on le dérègle, on l’monte en l’air, il redescend
Et toi qui pensait que j’rigolais maintenant tu vois bien j’suis dedans

Souvent dans les combines
Une soif de manger à combler
Papa m’disait “la drogue mauvais”
Ma mère c’est pareil “ton fils le fou a des tattoos”
Un an après c’est dedi
Maintenant c’est fini, j’suis la fierté d’la cité
Eux c’est des teurmen, tu connais, tu connais, tu connais
Maintenant Larry c’est d’la monnaie
On prends l’argent chez la Sacem
Papa me disait
“Mon fils fait pas n’importe quoi, passe pas trop de temps à la cité”
Maman me disait
“Mon fils trouve toi une fille solide, ramène pas d’folle à la maison”
Alors j’ai pensé, j’ai réfléchis j’vais m’appliquer
Quand t’es sérieux y’a plus dégun
Fumer la moula, revente de blanche Cocaïna
Mais c’est fini, c’est du passé

Les yencli cassent un tour
Fuck les cops qui nous gênent toute la journée
Les yencli cassent un tour
Fuck les cops qui nous gênent toute la journée

Tu paie pas tes dettes, tu fais l’gangster
Et t’as ouvert ta bouche quand fallait s’taire
Pas vu, pas pris, j’te dois rien frère
Si tu t’es fait péter c’est tes affaires
Tu paie pas tes dettes, tu fais l’gangster
Et t’as ouvert ta bouche quand fallait s’taire
Pas vu, pas pris, j’te dois rien frère
Si tu t’es fait péter c’est tes affaires
Maman me disait de pas faire confiance aux gens
Je dégaine, je dégaine, on dégaine, j’vais tout manger pour mon camps
Le premier qui bouge on le dérègle, on l’monte en l’air, il redescend
Et toi qui pensait que j’rigolais maintenant tu vois bien j’suis dedans

PARTAGER

PUBLICITE

VIDEO