Maman qui pleure Lyrics - Hatik feat. Tiitof & Meryl — Paroles de Chansons

PAROLES

[Couplet 1 : Hatik]
Paraît qu’dans la ville, ouais, ça crie mon blase, ouais
J’la connais as-p elle, c’est pas ma tasse-pé
On fait du biff, le commissaire est dépressif, ouais
Les mecs de la BAC sont racistes comme dans l’Tennessee, ouais
J’suis noir et blanc, ouais, j’ai d’jà goûté le pavé
J’suis noir et blanc, ouais, comme la tenue du baveux
Mon reuf me dit, me dit : “Fais belek, tes billets tombent de la sacoche”
J’m’endors à Nanterre et j’me réveille au Marriott
Olalah, j’suis de Mars’ comme Payet, ouais, Madinina, Cayenne
Et bientôt, j’me barre à Mayotte, olalah
Si j’écoute les gens, ils m’diront qu’c’est pas l’moment
Pourtant, là je brille donc je mets l’doigt en l’air et bombardement

[Refrain: Meryl & Hatik]
Tu sais quand ça shoote, c’est maman qui pleure (maman qui pleure)
Dehors, c’est la jungle, la vie, c’est la mort, elle a brisé les cœurs (brisé les cœurs)
Le rhum, il est sec, j’pense à remplir le sac (remplir le sac)
Faut taper dedans, faut sortir de là, on est bon qu’à ça-a-a-a-a
Tu sais quand ça shoote, shoote, shoote, shoote, c’est maman qui pleure, pleure, pleure
Tu sais quand ça shoote, shoote, shoote, shoote, c’est maman qui pleure, pleure, pleure

[Couplet 2 : Meryl]
Je n’ai pas changé, c’est qu’c’est plus rien pareil, passe-moi le chargeur, la balle dans notre camp
Soleil chaud mais c’est toujours pas les vacances, on fait la une des magazines, ça part du fond d’la classe
J’me lève que pour le biff mais t’as l’mental d’Alcatraz
Ça fait la diff’, les portes d’ouvertes sont sur le seuil de pauvreté
J’étais à découvert donc sur le terrain, jamais d’retrait
Se taire, on l’a appris, ça, bien avant de parler
[?], d’t’façon, y avait rien d’drôle

[Refrain: Meryl & Hatik]
Tu sais quand ça shoote, c’est maman qui pleure (maman qui pleure)
Dehors, c’est la jungle, la vie, c’est la mort, elle lui a brisé le cœur (brisé le cœur)
Leur âme, elle est sec, j’pense qu’à remplir le sac (remplir le sac)
Faut taper dedans, faut sortir de là, on est bon qu’à ça-a-a-a-a
Tu sais quand ça shoote, shoote, shoote, shoote, c’est maman qui pleure, pleure, pleure
Tu sais quand ça shoote, shoote, shoote, shoote, c’est maman qui pleure, pleure, pleure

[Couplet 3 : Tiitof]
Ici, c’est la cité, tu veux quoi ? J’ai les mains dedans, j’ai mon outil sur moi quand je marche
J’ai le cœur noyé donc là, je bois, ils ont l’air mafia mais on va tirer dans le tas
C’est des fils de pute, ils sont bons qu’à parler, on n’a pas volé, nous, on taffe sans arrêt
J’suis là depuis des années, j’ai porté mes couilles quand il le fallait, j’ai des blessures si tu savais
Y a qu’les euros qui m’attirent, des millions d’vues, après c’est pareil
T’entends nos noms dans la ville mais ça bosse depuis des années
Meryl, Tiitof et Hatik, [?]
Mes [?] sont pour le crime, t’es toujours là quand ça jacte mais on t’entend pas quand ça tire

[Refrain: Meryl & Hatik]
Tu sais quand ça shoote, c’est maman qui pleure (maman qui pleure)
Dehors, c’est la jungle, la vie, c’est la mort, elle lui a brisé le cœur (brisé le cœur)
Leur âme, elle est sec, j’pense qu’à remplir le sac (remplir le sac)
Faut taper dedans, faut sortir de là, on est bon qu’à ça-a-a-a-a
Tu sais quand ça shoote, shoote, shoote, shoote, c’est maman qui pleure, pleure, pleure
Tu sais quand ça shoote, shoote, shoote, shoote, c’est maman qui pleure, pleure, pleure

PARTAGER

PUBLICITE