Alonzo - Marseillais (Paroles) — Alonzo Lyrics

PAROLES

[Vincenzo:]
Accueille tous mes gars au Stade car voilà l’équipe marseillaise
Psy4 pour l’OM au cas où ce soir ça se gâte
Gardien de Notre Dame de notre ville comme Barthez
Viens pas jouer chez nous si t’as peur d’finir sous prothèses
Protège tes arrières, ta carrière
Au Stade, rien que des mecs des blocs, allé l’OM du minot au grand-père
Si tu protestes on te gonfle, on craint dégun
On vient de la cité de Zampa où les voyous ont le béguin
Dédicacé au bar, du pastaga, aux piaveurs de rhum
Ici c’est pas l’Espagne (Bernabéu), bienvenue au Vélodrome!
Plan d’Aou, quartiers nords, viens voir nos phénomènes! (Ghilas, Nasri, Yahiaoui), supporter au Virage Nord!
Coupé décalé à celui qui a fait vibrer le stade
Porte parole à l’étranger, qui augmente encore les stats
2005, Marseille, on vient ouvrir les portes
Si t’as pas peur de mon équipe, viens, fais gaffe à ceux qui les supportent

En avant les Marseillais! Ohé Ohé
En avant les Marseillais, prêts à tout niquer
En avant les Marseillais! Ohé Ohé
En avant les Marseillais, prêts à tout niquer!

[Soprano:]
Chez moi les p’tits ont la coupe à Ravanelli,
Le coup de boule à Boli, te découpent avec les ciseaux d’Abedi
Te volent comme Rudi, ont plus l’accent d’Zizou que Platini
Ont tous une photo des larmes à Maldini
Y’a pas d’Amélie mais le poulain c’est Nasri
Tu te fais balader sans le taxi de Naceri
Ici, Marseille est considéré comme un pays
Le maillot est un treillis qu’on défend jusqu’à Chelsea
Que tu sois assis à Jean-Bouin, Ganay, Ultras ou Depé
L’important c’est de mouiller le maillot perdu ou gagné
Poto! Ici chaque match est un derby
Depuis les tacles de Di Meco, et Waddle et ses rateaux
Pour les Goethals et Anigo, je rappe la violence à Canto’
Soprano, dernière recrue du mercato
J’ai de la papinade quand mes phases se versent
Mais je demande une mesure de silence pour les équipes adverses

En avant les Marseillais! Ohé Ohé
En avant les Marseillais, prêts à tout niquer
En avant les Marseillais! Ohé Ohé
En avant les Marseillais, prêts à tout niquer!

[Alonzo:]
Venga, venga, c’est bien Alonzo
Gardien des cages du Vélodrome, cono! C’est le barrio!
Marseille c’est la vitrine du foot France
Où sont les casseurs? Où sont les marronneurs de la seule étoile de France?
Qui éclaire la Ligue 1, connus en Liga, en Bundesliga
C’est pas la paire de compas qui fait le pied droit
L’OM c’est pas magique, c’est réel
Ca fait pousser des ailes au petits des ruelles
De Septèmes aux Burels hein
Mouille le maillot, y’a le Droit au But placé à gauche
C’est ce qui remplace ton coeur sur le terrain depuis Stojkovic
Allez l’OM c’est vivre, c’est battre Van Basten ou Rijkaard avec Alen Boksic
Avec un public de 1000 ou 10 000, tu nous entends parmis 100 000 et alors?
Les casseroles sont dehors!
Puntic Massilia! Eh l’Algerino!

[L’Algerino:]
Minot, t’y as la dalle, boulègue, le talent vient d’en bas!

En avant les Marseillais! Ohé Ohé
En avant les Marseillais, prêts à tout niquer
En avant les Marseillais! Ohé Ohé
En avant les Marseillais, prêts à tout niquer!

En avant les Marseillais! Ohé Ohé
En avant les Marseillais, prêts à tout niquer
En avant les Marseillais! Ohé Ohé
En avant les Marseillais, prêts à tout niquer!

PARTAGER

PUBLICITE