Minneapolis Lyrics - Driks — Paroles de Chansons

PAROLES

[Intro]
On va la uer-t, ah bah ouais, bah ouais
On va la uer-t, ouais

[Couplet 1]
Pas besoin d’porter de Glock, tout équipe, ‘quipé (ouh)
Tard la nuit, je brille toujours aiguisé
Pour honorer mama, j’ai charbonné (charbonné)
Sur ma vie, j’suis discret, sur l’dos, tirez (dos, tirez)
Minneapolis, Black Lives Matter (Matter)
Y a ceux qui s’en soucient et y a les acteurs
Faut faire du bénéfice sans COVID-19 (ouais)
Sur moi, t’aurais dû miser, eh

[Pré-refrain]
J’vois mes ennemis dans mes auditeurs, j’les ai hanté
M’en veux pas d’être solitaire, j’ai l’cœur cimenté
J’ai l’train d’vie d’un militaire, réussir ou crever
De homme à ancien banlieusard, mourir en paix

[Refrain]
Fume la vie avant la ganja (ganja)
Ça paie plus comme avant d’jouer les gangstas (oh, oh)
On sait qu’t’es un enfant d’chœur, ça va pas changer
Aux jaloux, j’lève le majeur
Minneapolis, Black Lives Matter (Matter)
Y a ceux qui s’en soucient et y a les acteurs
On sait qu’t’es un enfant d’chœur, ça va pas changer
Aux jaloux, j’lève le majeur

[Couplet 2]
Fini les problèmes, sur l’côté, j’ai quelques ‘blèmes
J’avance, n’aie pas le seum
J’détaille le couplet, chez nous, l’doré n’est pas le même
Tu t’pé-ta à la tise, tu vis avec des “si je veux”, “si je vous”
J’aurais des millions par milliers
Connait tous un mytho qui dit qu’il roule en Lambo’
Nan mais laisse
Le grief a customisé customisé, sur la prochaine que j’vais parquer (parquer)
Du lundi au lundi, on recherche toutes les couleurs
Du lundi au lundi, on recherche toutes les couleurs

[Pré-refrain]
J’vois mes ennemis dans mes auditeurs, j’les ai hanté
M’en veux pas d’être solitaire, j’ai l’cœur cimenté
J’ai l’train d’vie d’un militaire, réussir ou crever
De homme à ancien banlieusard, mourir en paix

[Refrain]
Fume la vie avant la ganja (ganja)
Ça paie plus comme avant d’jouer les gangstas (oh, oh)
On sait qu’t’es un enfant d’chœur, ça va pas changer
Aux jaloux, j’lève le majeur
Minneapolis, Black Lives Matter (Matter)
Y a ceux qui s’en soucient et y a les acteurs
On sait qu’t’es un enfant d’chœur, ça va pas changer
Aux jaloux, j’lève le majeur

[Pont]
Combien je vaux des milliers ?
J’élimine, évoluer comme les xénons
Que des Mandon, l’esprit en dit long
J’ai laissé la folie, j’remplis la mission
Faut que je rentre à la maison
Là où j’étais à ma venue au monde
Au sommet d’la vallée, y a pas de réseau
Font semblant de s’aimer les uns et les autres

[Refrain]
Fume la vie avant la ganja (ganja)
Ça paie plus comme avant d’jouer les gangstas (oh, oh)
On sait qu’t’es un enfant d’chœur, ça va pas changer
Aux jaloux, j’lève le majeur
Minneapolis, Black Lives Matter (Matter)
Y a ceux qui s’en soucient et y a les acteurs
On sait qu’t’es un enfant d’chœur, ça va pas changer
Aux jaloux, j’lève le majeur

PARTAGER

PUBLICITE