PAROLES

C’est comme si j’étais devenue un monstre d’amour
Mes jambes flanchent, mon cœur est lourd
Je finirai par m’étouffer dans tout ce velours
J’ai beau hurler, mes cris sont sourds

Dis-moi, dis-moi pourquoi je sombre
Dans des eaux, dans des ombres
Dans lesquelles je me noie
Dis-moi, quelle est cette colère
Qui me tord, qui m’aterre
Que je ne connais pas

C’est comme si j’étais transformée en monstre d’amour
Et j’ai perdu, famille et bravoure
Mes yeux ont appris par cœur tes formes et tes contours
Ils les devinent, quand s’éteint le jour

Dis-moi, dis-moi pourquoi je sombre
Dans des eaux, dans des ombres
Dans lesquelles je me noie
Dis-moi, quelle est cette colère
Qui me tord, qui m’aterre
Que je ne connais pas

Dis-moi, quelle est cette colère
Qui me tord, qui m’aterre
Que je ne connais pas

C’est comme si j’étais devenue un monstre d’amour
Mes jambes flanchent, mon cœur est lourd

PARTAGER

    PUBLICITE

    VIDEO