PAROLES

(Yeah yeah yeah)

Mineur, on flirte avec la folie, qu’est-ce qu’on deviendra plus tard ?
Je sais pas trop, j’voulais des milliers, juste briller dans le noir
Maman veut pas qu’j’traîne le soir, elle dit qu’y a trop de démons
Un cœur ambiancé par la rue mais adouci par les mots
La musica nous éloignera de tout ça, j’ai rêvé d’être Zidane
Marquer des buts, me voir en poster, mais on choisit pas
C’est le bon Dieu qui l’a décidé jusqu’à Massilia
C’est le même quotidien everyday, yeah yeah yeah

Pardon, pardon, j’sais qu’tu rêvais mieux pour moi
Mais la hess, le hall font qu’au fond de moi, j’avais mal
Et comme j’avais mal, j’écrivais que la vérité
La vérité me fera quitter les bancs de ma cité, ah ouais

J’voulais le monde et m’en sortir dans la musique
Et j’ai réussi, maintenant, elle est fière
Et le film aurait pu finir tragiquement
Une vie d’artiste, une vie d’criminel
J’voulais le monde et m’en sortir dans la musique
Et j’ai réussi, maintenant, elle est fière
Et le film aurait pu finir tragiquement
Une vie d’artiste, une vie d’criminel

(Pardon, pardon, j’sais qu’tu rêvais mieux pour moi)

J’suis pas devenu riche, moi, pour ressembler aux riches, non
Sortis de la niche, nous, sans crier :  » Akha, crie chna  »
On a connu la dèche man, la rue et ses pièges, man
On y ressort plus marqué qu’le visage de Jean-Luc Reichmann
Pour bien nous conduire, on n’avait déjà plus d’points
Dieu merci, la musique était la sortie d’ce rond-point
Combien de culs-d’-sac la musique m’a évité ?
Regarde le destin de deux phénix déterminés, yeah yeah

Pardon, pardon, j’sais qu’tu rêvais mieux pour moi
Mais la hess, le hall font qu’au fond de moi, j’avais mal
Et comme j’avais mal, j’écrivais que la vérité
La vérité me fera quitter les bancs de la cité, ah ouais

J’voulais le monde et m’en sortir dans la musique
Et j’ai réussi, maintenant, elle est fière
Et le film aurait pu finir tragiquement
Une vie d’artiste, une vie d’criminel
J’voulais le monde et m’en sortir dans la musique
Et j’ai réussi, maintenant, elle est fière
Et le film aurait pu finir tragiquement
Une vie d’artiste, une vie d’criminel

(Pardon, pardon, j’sais qu’tu rêvais mieux pour moi)
(Mais la hess, le hall font qu’au fond de moi, j’avais mal)

Yeah
La musica, la musica, mon échappatoire, ma vraie raison médicale
Pour sécher les bancs de l’école de la rue, c’est radical
J’la remercierai jamais assez d’avoir mis de l’espoir
Dans les yeux de la mama qui me voyait dans la coca, yeah
Jugé coupable à la barre, en voulant brasser dans l’grand bassin
La nuit j’m’endors trop tard, je sais qu’ils peuvent arriver l’matin
Dieu merci tout ça, c’est derrière moi, si tu savais
Comment la musica peut sauver toute une mif en galère, ah ouais

J’voulais le monde et m’en sortir dans la musique
Et j’ai réussi, maintenant, elle est fière
Et le film aurait pu finir tragiquement
Une vie d’artiste, une vie d’criminel
J’voulais le monde et m’en sortir dans la musique
Et j’ai réussi, maintenant, elle est fière
Et le film aurait pu finir tragiquement
Une vie d’artiste, une vie d’criminel

Criminel, criminel (Une vie d’artiste, une vie d’criminel)
Vie d’artiste (Et le film aurait pu finir tragiquement)
Eh-ih (Yeah)

PARTAGER

    PUBLICITE

    VIDEO