PAROLES

Négro, j’suis dans le bloc, j’ai des amis sur qui j’peux compter
Poto, si j’t’avance la selha, faudra me rendre la somme escomptée
Le nerf de la guerre, c’est les femmes et l’oseille, j’ai du biff à prendre, j’ai des chattes à baiser
Aucun d’ces fils de pute ne peut m’rabaisser, j’fume la beuh de Roubaix, y a qu’elle qui m’apaise
On est dans l’tier-quar avec les méchants, j’ai mis les gentils d’té-cô
J’achète à Valérie, c’est nous on arrose, c’est nous on fait la déco
Négro t’es balaise, j’ai le 9 millimètres, on a le PGP, fuck le Minitel
[?], FAMAS de militaire, c’est des faux négros, y sont limités
On a des res-frè partout, partout c’est chez nous (ouais c’est chez nous)
Ne provoquez pas la guerre, on connait les grands d’chez vous (non, non)

J’ai du blé à reprendre, des contacts à refaire, la sacoche est remplie, sur la vie de ma mère
J’suis dans l’Benz avec l’ami, nous on a pas d’limite, donc rends-moi mon liquide où j’viendrai chez ta maman
Poto, rends-moi mes loves, rends-moi mes lovés
Poto, rends-moi mes loves, rends-moi mes lovés
J’ai les contacts, on va t’trouver
J’ai les contacts, on va t’trouver
J’ai les contacts, on va t’trouver
On va t’chouffer, on va t’shooter, négro
Poto, rends-moi mes loves, rends-moi mes lovés
Poto, rends-moi mes loves, rends-moi mes lovés
J’ai les contacts, on va t’trouver
J’ai les contacts, on va t’trouver
J’ai les contacts, on va t’trouver
On va t’chouffer, on va t’shooter, négro

J’vendais ma dope et ça tous les jours
En bas du bloc avec tous les jnouns
J’avais la dalle, donc je trainais dans l’four et j’voyais mes potes tomber tour à tour
J’ai l’9 milli caché dans la gov, on a fait du sale, on a fait des loves
Il fallait des couilles pour manger dehors
Puis j’ai ram’né la coupe comme Andy Delort
J’avais des couilles, j’avais des couilles, j’prenais des coups, mais j’mettais des gauches
J’suis dans la Benzo, j’contrôle le réseau, du fer dans la sacoche
J’étais petit, j’étais deter, sa mère, j’voulais pas manger à la cantine
Dans la guerre, on a grandi, j’ai l’fusil bien épaulé, ma gueule, pense à rer-ti
On rate jamais la cible, je braque dur et sans la Bible (non, non, non)
Et si tu veux, on vend ta mise, poto, rends-moi mon biff

J’ai du blé à reprendre, des contacts à refaire, la sacoche est remplie, sur la vie de ma mère
J’suis dans l’Benz avec l’ami, nous on a pas d’limite, donc rends-moi mon liquide où j’viendrai chez ta maman
Poto, rends-moi mes loves, rends-moi mes lovés
Poto, rends-moi mes loves, rends-moi mes lovés
J’ai les contacts, on va t’trouver
J’ai les contacts, on va t’trouver
J’ai les contacts, on va t’trouver
On va t’chouffer, on va t’shooter, négro
Poto, rends-moi mes loves, rends-moi mes lovés
Poto, rends-moi mes loves, rends-moi mes lovés
J’ai les contacts, on va t’trouver
J’ai les contacts, on va t’trouver
J’ai les contacts, on va t’trouver
On va t’chouffer, on va t’shooter, négro

PARTAGER

    PUBLICITE