Hornet La Frappe - Sans Manières (Paroles) — Hornet La Frappe Lyrics

PAROLES

Katrina Squad !

Ce monde m’écœure mais j’fais semblant, j’ai crié ma haine, personne l’entend
J’claque mon oseille, j’vis pas cent ans, ça reste mon problème, ça parle dans l’vent
J’remue ciel et terre comme un dingo (ahou) mais c’est l’teh que je sais du bendo (jamais)
Cocktail de rue que je sirote (raconte), DZ du 93 c’que j’récolte (c’est réel)
Eh (eh), eh (eh), mes blèmes-pro pèsent lourds sur mes épaules (c’est trop)
J’ai perdu des vrais, un tri dans mes amis même après des années à cause des gos (ah oui)
H.L.F hein ? J’me souviens toujours pas d’ton prénom (fonce-dé)
Et toi, tu crois que je fais semblant (toi aussi), j’crois qu’ton ul-c n’est même plus bandant
Désormais, j’ai plus qu’eux, tu voulais m’voir mourir dans l’T2 (misère)
C’est pas sous la pression qu’j’vais céder (révise), mon nom dérange pas qu’sur la CB (haha)

Sors pas ta Rolex, j’vais t’la piquer (mh-mh), grandi comme le reste d’la cité (cité)
Les grands du tier-quar m’ont enseigné (oreillettes), ouais, j’crois bien qu’nos cœurs sont scellés

Tellement vrai, on s’reconnaîtra devant eux, sans manières
La même routine, la même galère, ghetto : pas de barrières
Tellement vrai, on s’reconnaîtra devant eux, sans manières
La même routine, la même galère, ghetto : pas de barrières

On s’demande combien j’ai sur l’té-cô mais moi j’peux pas être précis (cheh)
J’ai laissé Hornet sur la béquille (mmh), m’ont pris un rein dans la saisie (litron d’peuf)
Hein ? Je veux m’refaire, j’ai l’habitude, j’leur demande rien même en cellule, hein ?
Ce monde m’écœure mais j’fais semblant (semblant), je plains déjà ma descendance (hein ?)
Les faux souvent, ceux qu’on apprécie (ah), j’crois pas qu’j’vais m’y faire, j’suis indécis (je pense)
Après minuit, y a pas d’réseau (gros), demande pas d’tête, on va t’ter-sau (bang bang)
Bébé, j’peux pas t’aimer, tu vas pas tenir, pas l’temps d’t’impressionner comme les autres (izi)
Jamais d’la vie, j’s’rais un camé, chez nous, on les bannis, un frère qui tape, nous on l’oublie (deux secondes)
Wesh (sale chien), un frère qui tape, nous on l’oublie ([?])

Sors pas ta Rolex, j’vais t’la piquer (mh-mh), grandis comme le reste d’la cité (cité)
Les grands du tier-quar m’ont enseigné (paw), ouais j’crois bien qu’nos cœurs sont scellés

Tellement vrai, on s’reconnaîtra devant eux, sans manières
La même routine, la même galère, ghetto : pas de barrières
Tellement vrai, on s’reconnaîtra devant eux, sans manières
La même routine, la même galère, ghetto : pas de barrières
Tellement vrai, on s’reconnaîtra devant eux, sans manières
La même routine, la même galère, ghetto : pas de barrières
Tellement vrai, on s’reconnaîtra devant eux, sans manières
La même routine, la même galère, ghetto : pas de barrières

On s’demande combien j’ai sur l’té-cô mais moi j’peux pas être précis
J’ai laissé Hornet sur la béquille, m’ont pris un rein dans la saisie
Hein ? Je veux m’refaire, j’ai l’habitude, on manque de rien même en cellule, hein ?

Tellement vrai, on s’reconnaîtra devant eux, sans manières
La même routine, la même galère, ghetto : pas de barrières
Tellement vrai, on s’reconnaîtra devant eux, sans manières
La même routine, la même galère, ghetto : pas de barrières

PARTAGER

PUBLICITE