Swing - S'en Aller feat. Angèle (Paroles) — Swing Lyrics

PAROLES

[Swing]
Comment faire pour garder le fil ?
Garder le bon, jeter le pire ?
Parler sans combler nos silences ?
De ce qu’on oublie de se dire
Comment faire pour combler le vide ?
D’un coup sec, retirer l’épine ?
Oublier le temps qui s’étire ?
Au loin, le plastique et le ciment

[Swing]
Et s’en aller, et s’en aller
L’aiguille me guette, veut m’enfermer
Et s’en aller, et s’en aller
Partir, se perdre, se retrouver

[Angèle]
Oh, pas de regrets, pas de regrets
Oh, ne pas regarder en arrière

[Swing]
J’ai l’instinct d’une bête apeurée, j’suis qu’un homme donc j’suis qu’un animal
Les belles paroles, je veux pas y croire, j’ai trop souvent fini par m’leurrer
J’écris ce texte, j’arrête pas d’gommer pour recevoir commence par donner
Pourquoi j’suis heureux quand j’agis mal ? Pourquoi c’est si dur de pardonner ?
Face au paraître, on se barricade, raison dans profondeur abyssale
J’pense au jour où j’quitterais la capitale, la conscience propre et les habits sales
Partons loin des hommes, des palissades, des murs, des grillages et des barbelés

Avant que j’enjambe la balustrade ou que la balle quitte le barillet

[Swing & Angèle]
Comment faire pour garder le fil ?
Garder le bon, jeter le pire ?
Parler sans combler nos silences ?
De ce qu’on oublie de se dire
Comment faire pour combler le vide ?
D’un coup sec, retirer l’épine ?
Oublier le temps qui s’étire ?
Au loin, le plastique et le ciment

[Swing & Angèle]
Et s’en aller, et s’en aller
L’aiguille me guette, veut m’enfermer
Et s’en aller, et s’en aller
Partir, se perdre, se retrouver

[Angèle]
Les armes que j’avais sont restées à terre
Pas d’argumentaire, je m’endors sereine
Laisser le temps faire et l’angoisse derrière
Seulement, j’en n’ai pas la capacité
Ouh, ne pas regarder en arrière
Pas de regrets dans l’air, l’air de rien, je regrette
Je regarde en arrière, des pensées noires me traversent

[Swing & Angèle]
Comment faire pour garder le fil ?
Garder le bon, jeter le pire ?
Parler sans combler nos silences ?
De ce qu’on oublie de se dire
Comment faire pour combler le vide ?
D’un coup sec, retirer l’épine ?
Oublier le temps qui s’étire ?
Au loin, le plastique et le ciment

[ Swing]
Et s’en aller, et s’en aller
L’aiguille me guette, veut m’enfermer
Et s’en aller, et s’en aller

PARTAGER

PUBLICITE

VIDEO