PAROLES

Ils en ont rien à foutre, de comment tu vis, de comment tu penses
Aujourd’hui t’es tout seul, hier ils disaient on est ensemble,
Nique leur mère, j’étais en vie, maintenant je suis en transe
Et je fume, et je bois, je suis à Tokyo je retombe en enfance
Tu dis gang, lequel, c’est pas ta vie ça je suis au courant
Gros tu suces tous ces gens et tu veux me faire la bise pourtant

Fume toute l’herbe, la crème, j’étais en vie maintenant je suis en transe
Et je taffe dès le réveil fréro je dois remplir des panses

Ma petite chaine, est shine, il y a que des lits gros, il y a pas de fans
J’ai démonté des moteurs mais je sais pas d’où vient ma panne
Suicifel, je fane, comme une fleur et comme le moral
On m’a brisé le corps et le cœur mais il me reste mon âme

Ils en ont rien à foutre, de comment tu vis, de comment tu penses
Aujourd’hui t’es tout seul, hier ils disaient on est ensemble,
Nique leur mère, (ils en ont rien à foutre) j’étais en vie, maintenant je suis en transe
Et je fume, et je bois, je suis à Tokyo je retombe en enfance

Ils en ont rien à foutre, de comment tu vis, de comment tu penses
Aujourd’hui t’es tout seul, hier ils disaient on est ensemble,
Nique leur mère, (ils en ont rien à foutre) j’étais en vie, maintenant je suis en transe
Et je fume, et je bois, je suis à Tokyo je retombe en enfance

Je savais déjà que je pouvais les ken, mon cul posé dans le Fenwick
Et je marchais déjà dans ma city comme un PDG alors que je touchais le Smic
À la fin du match il y a sept buts d’écart mais je suis toujours pas satisfait
Et t’inquiète pas pour moi je vais me faire tout seul, moi je suis pas le fils de Will Smith

Quelqu’un a touché les miens et maintenant quelqu’un a sa vie entre mes mains
Ces fous veulent piquer mais comment expliquer de quel côté le danger vient
Je vais saigner mon cœur sur des CD, j’ai le cerveau et le corps déréglé
Je veux la moula, la liberté, mais avant que les gens pleurent quand je vais décéder
À chaque fois que je ferme les yeux je vois défiler un million de possibilités
À chaque fois que je bouge de chez moi je suis comme un enfant le jour de la rentrée
J’ai des envies de riches et des valeurs de pauvre donc j’achète des jetons
Je vais me construire une baraque incroyable t’as jamais vu ça et je reviendrai la hanter

Je vis dans un genre de film, j’aime le rock et la grime

Je vais me casser le corps la nuit, mais j’aime encore la vie
Je suis dans un avion de ligne, je dois faire attention aussi
Ma gorge est foutue est-ce un signe, est-ce la clope ou la clim ?

Ils en ont rien à foutre, de comment tu vis, de comment tu penses
Aujourd’hui t’es tout seul, hier ils disaient on est ensemble,
Nique leur mère, (ils en ont rien à foutre) j’étais en vie, maintenant je suis en transe
Et je fume, et je bois, je suis à Tokyo je retombe en enfance

Ils en ont rien à foutre, de comment tu vis, de comment tu penses

Aujourd’hui t’es tout seul, hier ils disaient on est ensemble,
Nique leur mère, (ils en ont rien à foutre) j’étais en vie, maintenant je suis en transe
Et je fume, et je bois, je suis à Tokyo je retombe en enfance

PARTAGER