Artengo Lyrics - Stavo — Paroles de Chansons

PAROLES

[Intro]
Laks Production
Nonante, okay
Coupe, coupe, coupe, coupe
On revient d’Afrique, donneur en dollars, donneur en CFA
Des fois, en euros, nonantos, toujours authentos
Nonante

[Refrain]
Mon premier 100 grammes est devenu une valise (coupe, coupe, coupe, coupe)
Le petit est guetteur est devenu un gérant (coupe)
Le terrain, le terrain еst devenu ingérable (coupе)
Juste après le virage, on sait qu’y a la police (coupe, coupe, coupe, coupe)
C’est eux contre eux, et eux contre nous, on n’a pas peur de vous, on a peur que de Dieu (coupe)
Y a des choix logiques (coupe) qui peuvent détruire ta vie (coupe)
Y a des choix bizarres (coupe) qui peuvent t’apporter (nonante)
Moi, j’ai choisi la bicrave (nonante), jamais de marche arrière (jamais de marche arrière)
La bicrave, la bicrave, la bicrave (la bicrave), on n’a pas fait de marche arrière (jamais de marche arrière)
J’ai choisi la bicrave (j’ai choisi la bicrave), je ferais jamais de marche arrière (de marche arrière)
La bicrave, la bicrave, la bicrave (la bicrave), je ferais jamais marche arrière (nonante)

[Couplet 1]
J’suis devenu expert en distribution, j’me suis inspiré de Xavi et Kanté (coupe, coupe, coupe)
Ma main fait que des allers-retours entre le sac et le coffre
Je fais pas attention, je suis attentionné (nonante), j’aime mes bébés, mes bébés, mes kilos
J’aime quand le petit est culotté (oh), il prend la fuite malgré qu’il est menotté (coupe, coupe, coupe)
Ou quand le portier bloque la porte (skurt) en face des condés, ces gros fils de putes (de putes)
Actifs, les petits ont d’jà crié “PU” (nonante), les p’tits ont cavalé, ont changé leurs pulls (nonante)
Parlons aussi des grands qui prennent des risques, sans eux, y aura pas de drogue dans la ville (ville)
On a pris exemple sur tous nos grands, sois pas choqué qu’on voit la vie en grand (nonante)

[Refrain]
Mon premier 100 grammes est devenu une valise (coupe, coupe, coupe, coupe)
Le petit est guetteur est devenu un gérant (coupe)
Le terrain, le terrain est devenu ingérable (coupe)
Juste après le virage, on sait qu’y a la police (coupe, coupe, coupe, coupe)
C’est eux contre eux, et eux contre nous, on n’a pas peur de vous, on a peur que de Dieu (coupe)
Y a des choix logiques (coupe) qui peuvent détruire ta vie (coupe)
Y a des choix bizarres (coupe) qui peuvent t’apporter (nonante)
Moi, j’ai choisi la bicrave (nonante), jamais de marche arrière (jamais de marche arrière)
La bicrave, la bicrave, la bicrave (la bicrave), on n’a pas fait de marche arrière (jamais de marche arrière)
J’ai choisi la bicrave (j’ai choisi la bicrave), je ferais jamais de marche arrière (de marche arrière)
La bicrave, la bicrave, la bicrave (la bicrave), je ferais jamais marche arrière (nonante)

[Couplet 2]
Entre les coups d’feu et les coups d’briquet (oh), ça reste une histoire de feu (coupe, coupe, coupe)
Il est trop loin le feu rouge, tu peux te manger une balle (pah) pour une histoire qui date (han)
Qui remonte à des années (ah ouais ?), dans nos joints, y a que de l’amné’ (nonante)
Bien sûr, le produit de Sevran (nonante), tout l’monde se bat pour le poste (coupe, coupe, coupe)
Tout l’monde doit payer un loyer (gang), c’est la loi de la nature (gang)
Dans la bicrave, on s’en fout qu’t’es mature (on s’en fout), on veut juste que t’as des réflexes (han)
Tard, les keufs taffent en filature (nonante), j’suis dur comme un Turc (ah ouais ?)
Faut des commerces dans toute la France, j’aime coffrer, j’aime pas les dépenses
Car l’argent facile n’est pas facile, si tu l’croyais, c’est qu’t’es imbécile

[Refrain]
Mon premier 100 grammes est devenu une valise (coupe, coupe, coupe, coupe)
Le petit est guetteur est devenu un gérant (coupe)
Le terrain, le terrain est devenu ingérable (coupe)
Juste après le virage, on sait qu’y a la police (coupe, coupe, coupe, coupe)
C’est eux contre eux, et eux contre nous, on n’a pas peur de vous, on a peur que de Dieu (coupe)
Y a des choix logiques (coupe) qui peuvent détruire ta vie (coupe)
Y a des choix bizarres (coupe) qui peuvent t’apporter (nonante)
Moi, j’ai choisi la bicrave (nonante), jamais de marche arrière (jamais de marche arrière)
La bicrave, la bicrave, la bicrave (la bicrave), on n’a pas fait de marche arrière (jamais de marche arrière)
J’ai choisi la bicrave (j’ai choisi la bicrave), je ferais jamais de marche arrière (de marche arrière)
La bicrave, la bicrave, la bicrave (la bicrave), je ferais jamais marche arrière (nonante)

[Outro]
Il était une fois éviter la misère
Il était une fois en hiver
Kalenji, Quechua, Kipsta, Decathlon (zéro choix)
Nonant-os

PARTAGER

PUBLICITE