PAROLES

JuL is back
Wesh poto respecte
J’ai pas pris la grosse tête
J’écris vers l’Estaque
Tu m’fais l’mec des States
Mais tu parles à mon fake
Wesh le couz, là je tabasse
J’dis pas que j’suis l’boss, mais je les baise
Mamamia chaud comme la braise
Encore un Planète rap où j’vous agresse
Ferme ta putain d’gueule on a dis
La zone en personne ça traumatise
Pour moi c’est d’or et d’platine
A la vie à la mort ouais pour ma team
J’zone avec mes Lunettes
Putain j’ai fais tombé ma fumette
T’es là tu respectes des folles
Respecte celle qui t’as vu naître
J’en ai assez j’veux ma vue mer
Tous ces bâtards ils m’ont vu morts
Et si y’a bagarre dans l’fumoir, ça t’fume même si c’est non-fumeur
J’fume j’vous casse la tête
Sent la patate quand j’rapplique
J’fais un gros nuage quand j’allume le pet
La gorge et le nez ça pique
Nique toi de là, nique toi de là
Ç’m’a blessé mais j’ai le dos large
Alors j’écris j’suis en colère
Ça m’a zappé pour des dollards
Mayday, mayday, gros
J’sorti l’CD, faut les aidés
Au mic j’fais des, murders, tout va, bene
L’Ovni met les, gaz
J’vais les, géner, j’suis dé-chéné
J’fais qu’en-chainer, j’ai l’corps gelé
V’nez pas m’méler, à vos, story, d’félés
Scellés, décompressez les gars
C’est technique efficace, fais gaffe les flics passent
Les p’tits tassent
Les p’tits cassent, signe JuL, dédicace
Veut finir à l’hôtel avec dix tass’
Des bandits de c’qu’aiment la vitesse, c’qu’aiment la vitesse pas trop politesse
Plutôt chic fesses, leurs rumeurs faut qu’ils cessent
Chant d’la kick cess’, c’est la crise
Si t’as fais l’traître fais plus la bise
Tu m’as critiqué m’fais plus la bise
T’as pas cru en moi m’fais plus la bise
Les poussettes, c’est réels qu’on aille pas dire que je dramatise
Et les problèmes tout dans la tise’
La tête ailleurs mais dans le buis’
La Lune je vise
J’ai du shit et un p’tit couteau
J’ai la poisse j’suis dégoûté
C’qui suivent c’est les moutons et ceux qui marchent à côté
J’t’étonne peu être plus mais depuis le temps
J’me la pète pas
Jamais j’fais pas le pet’ au cul
Quand j’rap j’m’arrête plus
J’peux te faire des heures d’impro sous Vodka Redbull
J’respecte tout le monde de celui qui vend le shit à celle qui taff tous les soirs devant l’arrêt de bus
Arrête un peu j’fume plus de beuh
Devant le but je me rate peu
Qui t’as dis que je rappais pas?
Moi c’est c’est popo wesh j’tape pas
Cœur plein d’bobo ouais sur pépé
Et hop hop hop
Haut les mains j’vous braque c’est un hold up
Tout l’monde à terre c’est un hold up
Wesh alors c’est quoi les bails?
Si ça s’niquent pour d’la maille
Tout l’monde dégustent quand j’prends le mic
Quand ça m’suit trop j’paranoïe
Olala, Olala, j’suis resté l’même sur ma vie
Olala, Olala, j’parle pas à l’ennemi d’mon ami
Olala, Olala, y’a embrouille on s’organise
Olala, Olala, tête cassée dans Audi grise
J’kick même sur un « Mon Baby »
J’mon permis, j’pars faire pipi
Tu veux ma vie t’auras dix tubes pour toi ça s’ra la mort ou tchetche
Dis moi combien de boules tu tiens? J’te dirais qui t’es
Dis moi combien de gens tu tchoupes? j’te dirais qu’elle amitié
Sers moi un verre corsé, j’vais dire deux trois mots en Corse
La gadji c’t’un morceau m’a fais l’signe JuL j’ai dis « Merce »
J’suis rentré en Stunt à Bercy, dans la fosse la guerre c’est
« Tous tes sons m’ont bercé », on m’a dis « JuL t’as percé »
Arrêtez de dire qu’j’tais mieux avant vous m’cassez les couilles
Wesh fils de t’as r’connu, sous la cagoule c’est JuL

PARTAGER

    PUBLICITE

    VIDEO