PAROLES

Tu nous connais ou pas

On a fait du le-sa, tu sais on a plus besoin de se vanter
Lève-tôt, midi c’est l’heure du combat
Reste pas ici t’inquiète il y a la Mbilla
Je sais qu’il y a le bélier, belek ça va piquer
Et ce que t’auras ça sera pas que des boutons
Depuis tit-peu on est tous impliqué
Pourtant jamais d’histoire où ça se balance

Sur le rain-té dès midi, j’attends qu’on me fasse la passe dé
Le buzz ça va et ça vient, je connais déjà ma destinée
Sur le rain-té dès midi, j’attends qu’on me fasse la passe dé
Le buzz ça va et ça vient, je connais déjà ma destinée

Je peux pas laisser les sous, je peux pas laisser le sale
Plus t’auras des tales plus ils auront le seum
Le puzzle petit à petit, je connais pas encore l’odeur de la Sacem
Ramène-les-moi, je les lave, et je leur passe pas le savon
J’adore les miens et ils savent, et je leur demande le pardon
Maupassant, qui, les assomme, une nouvelle Sim, ???
Tu balances et il faut que t’assumes et les conséquences seront pas légères

J’ai charbonné tout l’hiver, pour éviter les mauvais temps
Les vrais bonhommes se taisent et les cons font croire qu’ils sont pétés de tunes

YKM la peste, là on me reconnait
Que les sous, pas besoin d’être connu
Que je dédie, à mon rap béné
???
Si on te menace, tu recommences pas
Et les bleus H vingt-quatre on les ves-qui
Je suis sur le terrain, bébé sur le terrain
Sur le terrain, je suis beaucoup moins solo

Sur le rain-té dès midi, j’attends qu’on me fasse la passe dé
Le buzz ça va et ça vient, je connais déjà ma destinée
Sur le rain-té dès midi, j’attends qu’on me fasse la passe dé
Le buzz ça va et ça vient, je connais déjà ma destinée

Le rap m’a rapporté des ennemis, dieux merci je suis pas désigné
On me détestait pendant les embrouilles, personne perd ses corones
Falca ça va péter ton cavu, vas y fais péter les qué-bri
T’as ton cœur qué-cra, les poumons carbos, il y a les kondés faut carburer
Parle pas, une le-pa ça peut caner, à la ??? donc je la manie
S’occupe d’un millimétré, c’est hyper difficile
Mais t’inquiète pas, accompagné du violon, les billets ro-vé nous ont matrixé
Va du côté démoniaque, mais dans mon quartier c’est l’enfer

Sur le rain-té dès midi, j’attends qu’on me fasse la passe dé
Le buzz ça va et ça vient, je connais déjà ma destinée
Sur le rain-té dès midi, j’attends qu’on me fasse la passe dé
Le buzz ça va et ça vient, je connais déjà ma destinée

PARTAGER

    PUBLICITE

    VIDEO