4 saisons Lyrics - Onze — Paroles de Chansons

PAROLES

[Couplet 1 : Cendar]
Pollen en bloc dans l’bac d’encens (dans l’bac d’encens)
J’rentre chez oi-m avec des flèches dans l’flanc (avec des flèches dans l’flanc)
J’vide numéro 7, j’pleure des larmes de miel (j’pleure des larmes de miel)
Hypocrite de merde demande des nouvelles de mama, d’quoi j’me mêle ?
J’attends la mort, t’attends fin d’semaine
J’me rappelle quand personne dans la pièce nous remarque
J’faisais passer tâche sur l’t-shirt pour marque (tac, tac, tac, kroo)
Rappeur n’a pas plus d’ambition qu’une escort (qu’une escort)
Condé court derrière paire d’Asics tuné sport (paire d’Asics tuné sport)
J’porte les regrets comme un bête d’ensemble (bête d’ensemble)
Elle veut l’argent du beurre, elle veut la garde d’enfant
Y a d’la funk sur le parking, j’danse
Froid comme Shoto, comme daron qui dit pas c’qu’il pense
J’sors de la glace dans une base en Alaska
Cigare, j’saccage des villages d’Alabasta (d’Alabasta) (eh, eh)
Tout c’qui m’arrive, c’est d’ma faute : c’est l’karma (eh, karma, eh)
J’allume le truc avec un reuf que j’carna (que j’carna)
J’arrive tout pâle comme Geralt De Riv (eh)
Répond à “je t’aime” par barre de rire (eh)
La bouteille sous l’anorak, gestuelle Shuma Gorath

[Refrain : Yaya]
Tu traînes avec nous pour te gaver
Me tends pas la main, j’viens d’me laver
Paire de Nike Air sur le pavé
Pour pas grand chose, ça part en salade 4 saisons
Arrête de baver
Me tends pas la main, j’viens d’me laver
Paire de Nike Air sur le pavé
Pour pas grand chose, ça part en salade 4 saisons
Pour pas grand chose, ça part en salade 4 saisons

[Couple 2 : Yaya]
C’est jamais moi qui vais commencer
Mais, sin-cou, si tu m’fais 100, j’vais t’faire 10 000
J’te raconte les faits, c’est même pas romancé
J’ai 16 ans, j’vois 200 kil’, ça m’intimide
Téléphone qui vibre, ta mère m’voyait timide
Elle m’a vu m’faire péter par la f’nêtre d’sa cuisine
Plein confinement, j’voulais pas faire de route donc ça m’allumait l’litron d’re-pu à 28 000 (oh oh)
Si ma femme sert du thé aux condés, sin-c’, c’est qu’elle a pissé dans l’verre
Si tu r’ssens son seum de t’voir monter, j’crois qu’il est temps d’tirer dans l’frère (paw)
Si tu fumes d’la caille, même le bacqueux t’chambre
Discret à la baraque, le daron sait pas que j’chante
Respecte la bouffe comme si c’est d’la C
Si les p’tits, ils veulent obligé d’l’acheter
Mon p’tit reuf musclé comme un contrôle des batman
Poto, j’sais qu’ta mère, elle veut qu’ton bien mais y a combien d’gens qui veulent que ça s’passe mal ?
Moi, j’suis pas trop fonte, j’suis plus poids du corps
Même en pleine lumière, ça broie du noir
Sois bon avec les gens, ça t’f’ra du tort
Quand l’keuf t’a promis, t’aurais pas du croire
Mes raisons d’vivre, c’est mes raisons d’canner
Grosse flaque de sang d’vant la maison d’quartier
Qu’est-ce qu’on f’sait à Rotter’ ? On visitait
C’est pas d’leur faute, c’est d’la mienne s’ils m’pètent
J’donne du soucis à sa mère
J’sors chargé quand mon fils, il tète

[Refrain : Yaya]
Tu traînes avec nous pour te gaver
Me tends pas la main, j’viens d’me laver
Paire de Nike Air sur le pavé
Pour pas grand chose, ça part en salade 4 saisons
Arrête de baver
Me tends pas la main, j’viens d’me laver
Paire de Nike Air sur le pavé
Pour pas grand chose, ça part en salade 4 saisons
Pour pas grand chose, ça part en salade 4 saisons

[Outro : Cendar & Yaya]
Pollen en bloc dans l’bac d’encens (dans l’bac d’encens)
Mais, sin-cou, si tu m’fais 100, j’vais t’faire 10 000
J’porte les regrets comme un bête d’ensemble
Quand l’keuf t’a promis, t’aurais pas du croire

PARTAGER

PUBLICITE