Quelque part Lyrics - Lorage — Paroles de Chansons

PAROLES

La goutte de karma dans l’cathéter
Les raquetteurs sont devenus balayeurs
Gangster? apparemment par erreur
Regarde man
Les gens sont perdus dans le triangle de Karpman
Trop de manipulateurs trop de Cartman
Ils te feront goûter la famine
Et juste avant qu’tu meures de faim
Y t’feront bouffer ta famille
Rester vivant ça peut aider
Surtout parce que j’l’ai pas toujours été
Toujours еst-il que j’crains plus rien à part mon anxiété
Sinon plutôt cool
Plus je viеillis plus j’m’en bats les couilles
Plus je frappe fort et moins j’ressens les coups
Confronté à
L’idée d’y passer un jour
Grand-frère t’es où..?
Est-ce que la vie c’est un jeu?
Bi-bi-big Brother
J’aimerais casser la figure de c’type
Que les caméras zooment un minimum
Sur mes figures de style
Y vois une marque de réussite…?
J’vois qu’une marque de luxe en leasing
Mort de rire ! juste’ pour que j’ressuscite
J’en sais peut-être un peu trop, comme Balavoine
Si tu lis pas entre les lignes l’info tu pourras pas l’avoir
Frappe de Guillaume Tell le rap un art d’analphabète?
Prends mon coup à l’arbalète
Zemmour? on dirait Gargamel
Tu distrais les cons comme le Paris Match
Si tu continues d’nous critiquer
J’t’en voudrai very much
Tu chausses du combien? j’t’emmène faire un tour dans mon art d’illettré
T’inquiète appart le tien y’a pas de sot métier
Pourquoi j’me sens pas moi-même en société ?
J’ai la dalle et j’me connais j’arrive jamais vraiment à satiété
J’me souviens de rien de c’que j’ai fait en classe
J’tenais pas en place – épée de Damoclès
Pour un cœur en glace
En phobie scolaire – tendance bipolaire
Blanchi comme le tableau sous la craie
Et j’sais rien faire d’autre que créer
… le problème?
Ma perception d’moi même
Change de jour en jour
J’me mets des claques puis j’tends l’autre joue
Diplômé mais j’ai choisi le chemin le plus fou
Celui déconseillé, comme trouer les capotes dans une partouze
Perdu entre deux
Conversations déprimantes
Parait qu’j’suis trop poli
Je dis merci même à l’imprimante
D’l’extérieur on dirait qu’j’me renferme
Alors qu’à l’intérieur
J’commence seulement maintenant à être moi-même
Plein d’ressources mais minimaliste
Besoin de rien parce que la vie c’est court
Deux trois courses et j’ai fini ma liste
– boite de thon
– tabasco
– sachet de pâtes
Et sachez que ce que je veux
De la vie ne s’achète pas
On fait des hypocondriaques hauts comme cinq pommes
Trop d’caméra trop d’écran j’vais faire une syncope

Vers le ravin je ferai quelques pas
Ne me calque pas
Si tu veux pas finir perdu quelque part
Beaucoup d’attention pour une plume sincère
On fait des nouvelles chansons
Sûrement pour oublier les anciennes
Vers le ravin je ferai quelques pas
Ne me calque pas
Si tu veux pas finir perdu quelque part
Beaucoup de temps seul pour peu d’étincelles
L’angoisse de la feuille noircie de toutes
Mes idées sauf l’essentielle

Bientôt un chip dans la cervelle
Super
Faut mourir pour devenir immortel
J’viens laisser ma trace sur terre
Plus j’vais haut moins j’ai d’oxygène
J’ai plus peur de vieillir …
Même si j’sais qu’j’suis jeune
NAN
Mourir peut attendre
Dites la vérité on est prêt à l’entendre
Pas besoin d’aide donc
Pas besoin d’être tendre
Qui lit les conditions avant d’les accepter ?
Quelle est la conséquence?
“killer” les cons au fond c’est les faire exister
Amnésique après avoir signé un pacte
Pas la mémoire intacte
Gare Saint-Lazare
Comme par hasard
On doit boire sans soif dans ces nocebos d’angoisse
Les médias puisent tout au même endroit on sait plus trop qui croire
Être perdu, la peur c’est pire que n’importe quel symptôme
Attraper l’info sans l’impression d’peser cinq tonnes
Le Truman Show est-ce que “ça geht’s” ?
J’veux ni la 5G, ni m’faire stériliser par Melinda Gates
J’continue d’écrire
Messager des temps moderne
Comment m’assagir ? j’ai mal à la tête à côté d’un modem
Certains pensent qu’il faut qu’on s’batte ?
Tu ferais quoi?
Si t’avais la preuve qu’ils gardent notre fréquence basse ?
Devant Dieu
J’ferais la promesse au futur moi
De faire de mon mieux
Et si j’me pète la gueule suture-moi !
Ressens-moi dans ta colonne vertébrale
Je vois des taches vertes et brunes
Désolé si mes vers t’écrasent
Quand j’ai démarré tu peux plus m’arrêter
T’as la nuque pressée dans l’appuie-tête et la route prend flamme comme capitaine
J’dois être riche ou pauvre
Entre deux c’est chiant
Tu veux mon lieu d’naissance ?
6 crop circles au milieu des champs
Envers et contre tout
En rouge et contre rien
Un message contrariant
Enragé contre vous
Pas besoin de courir comme des rats dératés
Vous cavalez vers quoi, le bonheur ?
C’est raté

Vers le ravin je ferai quelques pas
Ne me calque pas
Si tu veux pas finir perdu quelque part
Beaucoup d’attention pour une plume sincère!
On fait des nouvelles chansons
Sûrement pour oublier les anciennes
Vers le ravin je ferai quelques pas
Ne me calque pas
Si tu veux pas finir perdu quelque part
Beaucoup de temps seul pour peu d’étincelles!
L’angoisse de la feuille noircie de toutes
Mes idées sauf l’essentielle

PARTAGER

PUBLICITE