Travail d’ekip Lyrics - RTT Clan — Paroles de Chansons

PAROLES

[Paroles de “Travail d’ekip” ft. Black Jack, Kpri, Shaka, Doc OVG, Norsacce et Freeze Corleone]

[Refrain : Mini]
LZ, 6.6.7, s/o le travail d’ekip
Aussi efficace qu’un patate, coup d’boule, béquille
RTT, 6.6.7, s/o le travail d’ekip
Ratio toujours dans l’positif, j’t’explose comme la mine betty

[Couplet 1 : Black Jack]
Violent (paw), pirate (sheesh), déterminé pour le seille-o (rha)
[Opps ?] [Wag One / pour l’avoine ?], on t’efface (opps), s/o Kapi dans la maison (rha)
On t’liquide, ça débite (paw), bandit ça dès petit (sheesh)
On envoie l’argent à Dakar, toujours dans l’usine, ça fait du ffe-bi (ouais)
S/o Kaki, c’est la famille, top dealer, on vit de me-cri (paw)
Le canon est scié comme [OCRI ?] (rah), dans l’9.3.800, c’est la [vie ?]
[?] zebi, M.M.S Squad, c’est la famille (rah)
Demande au Flem, on les finit (violent), on rafale les prod comme le Uzi

[Couplet 2 : Kpri]
On zone avec les fous, les faces balafrées, une mesure sur deux, t’as pas la réf’
Une pépite de [patate ?], parle pas karaté, tu zonais dans notre ville, nan, on t’a pas raté
Ça parle, ça parle mais pour pop, qu’est-ce que t’attends (brr) ? J’fume que la loud, y a qu’ça qui m’atteint (squa’)
J’en roule un pendant j’fume celui d’avant et j’fais ça du soir au matin
Trois millions sans effort, tu fais 10k et t’as tout donné, fume la loud, tu finis sonné
On veut les [nôtres / montres / mondes ?] couronnés, j’allume un pur de californienne pendant qu’ces [falches / falses ?] ont la poudre au nez
Hein, F.L.M sur la prod, on rafale au tank (squa’)
Lyonzon, 6.6.7, original voyou gang

[Couplet 3 : Shaka]
J’veux l’cash et j’veux l’savoir (savoir), j’veux pas d’biatch, j’veux une femme
Tu drop ton âme pour le cash, tu dis qu’t’es homme, t’es qu’une tache
Tu dis qu’t’es chaud, j’te dis qu’t’es froid, j’te brûle et puis j’t’éteins
Tout prêt et loin de mes ennemis, tout p’tit et loin comme l’infini
Kush Mizraim canaan, Shaka descendant de Sonna
Kante, Dinga, Soundieta, Ndeye, Taytu, muhumusa
Shakur, j’connais ma fonction, non, pas d’ingrat
J’ai pas peur d’la mort, vu qu’on meurt pas
Amon, Amine, s/o le Ra

[Couplet 4 : Mini]
Vends, chocolat, c’est pas des Lu, qu’est-ce t’as ? Là, tu mets des “vu”
Ça fait déjà longtemps qu’on a mué, bats les couilles, j’vais évoluer
Encore des galères quand tu penses que tout est résolu, wesh
Encore une Nina qui sur les putains d’réseaux lèche
Pas d’mala sur les Champs, ta-ta-taffe tous les jours, c’est le rush
Pas d’monnaie, faut ger-man, squa-squa-squad, miskine, c’est too much (squa’)
Miskina, c’est pas d’sa faute si j’kiffe les [baves ?] où elle gé-char
J’ai des missions à droite à gauche, c’est pas l’même coco qu’on recharge

[Couplet 5 : Doc OVG]
Ça bosse en équipe, 6.6.7 (paw), Mini, Mano, Kpri
Inch’Allah, big foreign bientôt dans Paris
Ils ont plus d’flow, leur source se tarit (sheesh)
4matic depuis boy avec Black, c’est même plus du cassage de gueule, j’les laisse en vrac
J’lâche pénalty ou un tacle, j’flex sous potion ou Honey Jack (sku, sku, sku), pah
J’suis fonce-dé, j’vois pas flou, j’vois noir
Ouais j’la tape le matin ou l’soir (brr, brr)
LZ, OBS, cru, on les broie, fais pas l’fou, j’peux t’taper pour R (sheesh)
Fuck les putes qui parlent pour plaire, j’peux pas refuser un tête-à-tête, c’est clair
En face, boy, c’est l’désert, fuck un compas et équerre (brr)

[Couplet 6 : Norsacce]
T’es qu’un grain d’sable de plus dans les rues du bled, mon salaud
Attentat, j’piège ton cadeau, Marathon, j’trottine, guette mon sabot
Hey, c’est un travail d’équipe (sheesh), perte et fracas quand on abat l’équipe
Dans la street, négro, me trouve pas dans les vignes, niché comme quand aboient les pit’
Nous minimise de base (brr), pars en libre, prends ton fils comme coulis de lave (sku)
T’es qu’une pookie de cave, hey, j’débarque par derrière mais j’rafale tes goofies de face
Hey renoi, j’arrive killu’ dès le matin, et que j’rafale des prod de manière instinctive
Poto, ne fais pas l’plaintif, t’agis comme si t’avais moins d’hassannete qu’un chien-guide

[Couplet 7 : Noma]
Découpe et dégaine, pétasse, prends la loud, préserve son hymen (wah)
KGB, big Flem (Flem), on est beaucoup comme X-Men
J’me refais, hein (hein, hein), té-ma la dégaine
Air Max toutes jdid (toutes jdid), Lacoste, Boss, nouvelle dégaine
Killu à vie dans l’ADN (le bâtard), réel, réel
Lyonzon, coup d’shlass, tu fuis, on te pourchasse
Ramène le gibier d’la chasse, c’est les [?] et l’paquetage
Filtré, [weed ?] tracker, propose plusieurs saveurs

[Couplet 8 : Freeze Corleone]
667 (ekip), LZ (ekip), mafia (ekip), cartel (ekip)
Mets la loud dans la cartel, Corleone général comme Vybz Cartel (ekip)
Chen Laden, ils m’veulent mort ou vivant (pétasse)
Sous lin, j’avance comme un mort-vivant (lin, lin, lin)
Négro, ça va pop comme Isis, fume des BHO et des Dry [?], concurrents, en une ligne, j’en ai graille six
Rimes tranchantes comme si j’écris avec des rasoirs
Souveraineté : asseoir, on va les trouer comme des passoires

[Refrain : Mini]
LZ, 6.6.7, s/o le travail d’ekip
Aussi efficace qu’un patate, coup d’boule, béquille
RTT, 6.6.7, s/o le travail d’ekip
Ratio toujours dans l’positif, j’t’explose comme la mine betty

[Couplet 9 : Mini]
On f’ra la guerre après six-sept, [keh ?]
Si j’bosse un teh après six-sept kush
On finit tous [?] après six-sept ‘teilles
Si j’donne de mon cœur [après six-sept haines / apprécie cette haine ?], wesh

PARTAGER

PUBLICITE