Maes - 100K (Paroles) — Maes Lyrics

PAROLES

Il m’faut cent mille e au mois
Fais l’con, tu perdras la vie
Il m’faut des billets pour moi
On t’a pas vu dans la ville
J’ai pas changé, j’ai toujours mon fer sur moi
Elle est loin l’époque où j’payais l’bicraveur au mois
J’ai toujours mon fer sur moi
Et j’payais l’bicraveur au mois

Audemars Piguet
Audemars, Audemars Piguet
Audemars Piguet
Audemars, Audemars Piguet
Parle mal si tu tiens pas à ta vie
La vie est moche quand elle s’démaquille
Du département, j’suis interdit
La juge en a décidé ainsi
J’ai pas oublié, mais j’ai pardonné
J’ai confiance qu’en l’avocat
Combien de kilos j’ai écoulé ?
Combien de kilos j’ai détaille ?
J’me suis retrouvé seul en cellule
J’veux plus personne dans mon phone-télé

Il m’faut cent mille e au mois
Fais l’con, tu perdras la vie
Il m’faut des billets pour moi
On t’a pas vu dans la ville
J’ai pas changé, j’ai toujours mon fer sur moi
Elle est loin l’époque où j’payais l’bicraveur au mois
J’ai toujours mon fer sur moi
Et j’payais l’bicraveur au mois

Appelle-moi si tu veux d’la came
Appelle-moi sur mon tél’phone
Appelle-moi si tu veux d’la came
J’vi-sser gue-dro tous les jours
Appelle-moi si tu veux d’la came
J’vi-sser gue-dro tous les jours
Appelle-moi si tu veux d’la came
Faut plus qu’la moitié, nonne le monde entier
Ce soir, j’suis pas bien, j’ai fumé quette-pla toute entière
Il me faut des loves, il me faut des

Il m’faut cent mille e au mois
Fais l’con, tu perdras la vie
Il m’faut des billets pour moi
On t’a pas vu dans la ville
J’ai pas changé, j’ai toujours mon fer sur moi
Elle est loin l’époque où j’payais l’bicraveur au mois
J’ai toujours mon fer sur moi
Et j’payais l’bicraveur au mois

PARTAGER

PUBLICITE