PAROLES

Binta, dans sa vie, elle consomme les hommes des autres sans aucun remord
Elle a pris du galon, traine de chicha en chicha mais plus dans les blocs
Sa physionomie : elle est plutôt jolie donc elle surjoue de son corps
Elle te fera pigeonner, pigeonner, pigeonner, pigeonner jusqu’à ta mort
Et tellement t’es con, t’en veux encore
Oui, parce qu’elle est bonne, t’en voudrais encore
Et quand elle déboule sur la piste de danse, tout le monde voudrait la follow
Analyse le matos, mon poto, pour la soulever faut plus qu’un permis moto
Elle t’a donné soif, tu veux la consommer, consommer, son boule c’est de l’eau
Elle t’a fait trop mal, trop mal, trop mal, trop mal, Subuhana Codo

Elle vit la nuit, c’est une bombasse, c’est une kamikaze
Soleil de minuit, elle fait tomber les hommes sous son blabla
Elle provoque des bagarres, elle est dans le cœur de tous mes scars-la
De Marseille à Paname, on lui veut la pendaison comme Saddam
Soleil de minuit
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta

De partout elle fait des avances, elle n’a pas que sa langue dans sa bouche
J’ai bien capté ses manigances, elle ne m’emmènera pas dans sa douche
Elle voit que le côté finance, un euro tu n’as pas, elle trace sa route
Le SMIC, RSA, c’est minable, elle cherche des footeux qui posent du lourd
Et quand tu consultes son portable, ne sois pas étonné de voir le monde
Des tas de conquêtes s’entassent, toi tu veux ta place, tu rêves, t’es fou
Et quand tu consultes son portable, ne sois pas étonné de voir le monde
Des tas de conquêtes s’entassent, toi tu veux ta place, oh, mon poto, tu rêves debout
T’as gaffé, t’es allé où ? Là t’as pris un aller sans retour
T’as gaffé, t’es allé où ? Là t’as pris un aller sans retour
T’as gaffé, t’es allé où ? Là t’as pris un aller sans retour
T’as gaffé, t’es allé où ? Là t’as pris un aller sans retour

Elle vit la nuit, c’est une bombasse, c’est une kamikaze
Soleil de minuit, elle fait tomber les hommes sous son blabla
Elle provoque des bagarres, elle est dans le cœur de tous mes scars-la
De Marseille à Paname, on lui veut la pendaison comme Saddam
Soleil de minuit
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta

Ses formes animales te donnent la dalle, toi, comme un chasseur, tu voudrais l’abattre
Mais t’auras du mal, la petite est maline, elle va te dépouiller, ça y est, elle est là
Ses formes animales te donnent la dalle, toi, comme un chasseur, tu voudrais l’abattre
Mmm-mah, mmm-mah, elle va te dépouiller, ça y est, elle est là

Elle vit la nuit, c’est une bombasse, c’est une kamikaze
Soleil de minuit, elle fait tomber les hommes sous son blabla
Elle provoque des bagarres, elle est dans le cœur de tous mes scars-la
De Marseille à Paname, on lui veut la pendaison comme Saddam
Soleil de minuit
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta
Binta, Binta, Binta, Binta

PARTAGER

    PUBLICITE