PAROLES

(Narcos)

Que des OGs dans la cuisine
La selha dans l’fute près du Uzi
Ouvre et ce doobie te bousille
Le premier qui parle, on le fusille
J’suis dans l’block tous les jours, tout en bas d’la tour
J’suis dans l’block tous les jours, tout en bas d’la tour
J’suis dans l’block tous les jours
J’essaye de faire mon oseille
Faire beaucoup plus que la veille

J’ai que maman qui m’interdit de kouma
J’ai appris à encaisser les coups bas
La rue m’a tout appris donc j’ai tout compris
Pas vu pas pris, jamais je serai coupable
Avec mes rebeus, mes négros, mes toubabs
Y a ce qu’on fait et ce qu’on dit tout bas
Fuck les pointeurs, fuck les poucaves
Si tu veux survivre, ferme la boca

On veut doubler le bénef en masse
Parfois ça passe, parfois ça casse
J’ai pris la balle dans la surface
Aucun d’ces fils de pute ne m’a fait la passe
J’me suis fait tout seul, sa mère
Regarde, aujourd’hui, ça paye
J’remercie l’Très-Haut, amen
À chaque jour suffit sa peine

On veut des lovés, des mmes-gra, des kilos, des plots
Tellement de reu-frés enfermés en mandat d’dépôt
Toye na poto pe toza ebele
Pour faire la monnaie quand y a rien d’ofélé
On veut des sommes, des sommes de fêlés
Contrôler le game comme un Rockefeller, hein

Que des OGs dans la cuisine
La selha dans l’fute près du Uzi
Ouvre et ce doobie te bousille
Le premier qui parle, on le fusille
J’suis dans l’block tous les jours, tout en bas d’la tour
J’suis dans l’block tous les jours, tout en bas d’la tour
J’suis dans l’block tous les jours
J’essaye de faire mon oseille
Faire beaucoup plus que la veille

On a frôlé la mort, on a vendu la dope
On a croisé les porcs mais on a v-esqui la taule
On est venus dans l’rap
On a trappé sa maman, on a changé la donne
Qui veut m’la faire ?
J’ai tout vu, j’ai tout pris, j’suis rôdé
Traverser la France comme un routier
Le cœur sur la main, je l’ai brodé

J’suis dans un gamos tard la night
Avec mes reubeus, rien qu’ça ride
Cherche des pépettes, cherche d’la maille
Pour s’barrer du bloc, faut qu’on s’taille
J’vais à la source pour pé-cho la conso
Plus de blé, tu connais la chanson
Charbonner-bonner, faut qu’on s’en sorte
Baiser l’game sans payer la pension

J’suis dans l’stud’, nique sa mère la pute, j’ai d’la beuh dans l’fute
Au début ils m’calculaient as-p, maintenant rien qu’ça suce
Y a que les faux négros qui changent de veste
Nous c’est la cité, on fuck le reste
En bas du block, on est restés vrais
Eux c’est des putes, ils ont donné leurs fesses

Que des OGs dans la cuisine
La selha dans l’fute près du Uzi
Ouvre et ce doobie te bousille
Le premier qui parle, on le fusille
J’suis dans l’block tous les jours, tout en bas d’la tour
J’suis dans l’block tous les jours, tout en bas d’la tour
J’suis dans l’block tous les jours
J’essaye de faire mon oseille
Faire beaucoup plus que la veille

PARTAGER

    PUBLICITE